400 COURRIERS ENVOYÉS AUX ÉLUS ET SEULEMENT 9 RÉPONSES…L’INCROYABLE INDIFFÉRENCE DES POLITIQUES FACE À LA SOUFFRANCE ANIMALE

AVRIL 2016 • Communiqué de presse
 

Campagne d’interpellation des politiques français contre le martyr des animaux
#JeVousFaisUneLettre

 

Il y a quelques semaines, la Société Protectrice des Animaux (SPA) adressait au président de la République, au Premier ministre, aux ministres de l’Intérieur, de l’Agriculture et de la Culture, ainsi qu’à 400 élus de proximité, un courrier leur demandant de s’engager personnellement pour que cessent les tortures infligées aux animaux sur le territoire français.


A ce jour, la SPA comptabilise seulement 9 réponses… C’est clair : nos politiques regardent ailleurs. Ils sont indifférents à la cause animale, à la souffrance qui leur est infligée quotidiennement dans notre pays, à la barbarie qui est autorisée dès lors qu’elle est discrète.


Nos politiques font comme si le vote en 2015 de la loi reconnaissant la nature d’être sensible aux animaux pouvait suffire à masquer la réalité : dans notre pays, on torture dans les abattoirs, on torture dans les laboratoires, on torture dans les arrière-cours des arènes.


Nous avons formulé des demandes précises, nous n’avons pas eu de réponse.
 

Il faut que les Français nous aident. La SPA compte sur l’implication de tous pour maintenir la pression sur les élus français.

- Rendez-vous sur la plateforme jevousfaisunelettre.la-spa.fr pour interpeller les élus ainsi que le Gouvernement.
- Adhérer à la pétition pour l’abolition de la corrida : stopcorrida.la-spa.fr

Le bien-être animal est l’affaire de tous. Ensemble, nous ne lâcherons rien tant que les animaux n’auront pas obtenu gain de cause !

 

La liste des élus auxquels les courriers ont été adressés, ainsi que les réponses obtenues à ce jour sont à disposition sur simple demande auprès du service de presse.

 

LA SOCIETE PROTECTRICE DES ANIMAUX

  • Première association de protection animale, créée en 1845 et déclarée d’utilité publique en 1860,
  • 62 refuges et Maisons SPA, dont un Grand Refuge pour accueillir les équidés, ainsi que 12 dispensaires en France,
  • 580 salariés, 3 000 bénévoles,
  • 38 311 animaux adoptés en 2015.