Joucky, perdu à 600 km de chez lui retrouvé grâce à sa puce d’identification

Actualités
Joucky, perdu à 600 km de chez lui retrouvé grâce à sa puce d’identification Belles histoires
Le lundi 17 octobre 2016

Joucky, perdu à 600 km de chez lui retrouvé grâce à sa puce d’identification

Il y a 6 mois, la famille Schindler perd Joucky, un jeune setter anglais de 2 ans. Après de nombreuses recherches dans les champs alentours, sur la route et dans les fossés, aucune trace de Joucky… Dans l’espoir de le retrouver, les propriétaires postent une alerte sur les réseaux sociaux.

Mais les jours, les semaines et les mois passent… Difficile de continuer à y croire. Les enfants de la famille refusent cependant de baisser les bras.

Six mois plus tard, le téléphone sonne. Au bout du fil, la SPA : le refuge de Saint Omer (62) a recueilli Joucky à plus de 600km de chez lui ! C’est grâce à sa puce que l’association a pu l’identifier en quelques secondes.

Un animal identifié a près de 40 % de chances en plus d’être retrouvé en cas de perte  

En France un chien se perd toutes les 20 minutes et un chat toutes les 16 minutes. Sans identification, pourtant obligatoire depuis 1999 pour les chiens et 2012 pour les chats, les chances de retrouver son animal sont largement réduites. Selon un récent sondage TNS Sofres en partenariat avec I-Cad (fichier national d’identification des carnivores domestiques), 81% des animaux identifiés sont retrouvés, contre seulement 59 % des animaux non identifiés.

Les chats sont malheureusement les premières victimes de cette négligence : selon la même étude, si 75% des propriétaires de chiens savent que l’identification est obligatoire en France, seuls 52% des possesseurs de chats en ont connaissance. Par le biais de l’adoption responsable, la SPA milite chaque jour pour l’identification systématique car cela fait partie des réflexes de base d’un maître conscient de ses responsabilités.

Heureusement tout est bien qui finit bien pour Joucky et sa famille, il a pu dès le lendemain retrouver sa maison et n’a pas mis longtemps à reprendre ses marques. Une preuve que l’identification, en plus d’être obligatoire sous peine d’une amende de 750€, est un gage de sécurité et de bien-être pour l’animal. 

Partager l'article

Sur le même sujet :