Vidéosurveillance obligatoire dans les abattoirs : aucune reculade ne sera acceptée !

Actualités
Vidéosurveillance obligatoire dans les abattoirs : aucune reculade ne sera acceptée ! Mobilisons-nous !
Le vendredi 13 janvier 2017

Vidéosurveillance obligatoire dans les abattoirs : aucune reculade ne sera acceptée !

Jeudi 12 janvier 2017, les députés ont adopté à l’Assemblée Nationale l’expérimentation pendant un an des caméras de surveillance dans les abattoirs avant obligation d’installation à partir de 2018. Cette mesure constitue une avancée qui reste modeste car elle doit encore être présentée en deuxième lecture à l'Assemblée Nationale et confirmée après sa phase de test.

Pour Natacha Harry, Présidente bénévole de la SPA : « Mesdames et messieurs les députés, Mesdames et messieurs les Sénateurs, la reconnaissance du droit des animaux dans notre pays semble prendre la bonne direction. Les Français attendent maintenant de vous que vous confirmiez définitivement et fermement l’engagement pris hier soir en matière de vidéosurveillance dans les abattoirs. Les Français et les associations de protection animale qui soutiennent depuis longtemps cette mesure ne souffriront aucune reculade de votre part ».

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !