FACE À DES MESURES GOUVERNEMENTALES CLAIREMENT INSUFFISANTES, LA MOBILISATION DOIT CONTINUER

JUIN 2016 • Communiqué de presse

 

Nouveaux scandales dans les abattoirs

#JEVOUSFAISUNELETTRE

 

Une nouvelle fois, l’association L214 propose des images d’une insoutenable violence montrant sans détour que les abattoirs sont bien des zones de non-droit.

Actes de maltraitance, violation de la réglementation, matériel défaillant… Les deux derniers abattoirs concernés cumulent les infractions. Pire : ces agissements interviennent alors même que les deux structures mises en cause ont été contrôlées par des représentants de l’Etat en charge de mettre en œuvre la vaste opération de contrôle demandée par Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture et porte-parole du Gouvernement. Ces contrôles n’ont visiblement pas su déceler les pratiques honteuses qui se déroulent en toute impunité dans les zones d’abattage.

Il est bien évident aujourd’hui que le Gouvernement et les politiques français sont tout à fait incapables de garantir le respect de la loi dans les abattoirs, surtout quand les contrôles sont trop épisodiques et manifestement insuffisants.

Pour Natacha Harry, Présidente bénévole réélue samedi le 25 juin à la tête de la SPA : « On a voulu nous faire croire à grand renfort de mesures, de réunions et de visites « surprise » que tout était sous contrôle, mais la torture continue impunément derrière les hauts murs des abattoirs. Les méthodes classiques mises en œuvre actuellement sont largement inopérantes, qu’attendent les élus pour accepter nos solutions concrètes, efficaces et faciles à instaurer ? »

La Société Protectrice des Animaux (SPA) apporte son plein et entier soutien à L214 et réclame, une nouvelle fois, l’installation immédiate de vidéos de surveillance dans les zones d’abattage pour que cessent ces pratiques effroyables.

En avril 2016, la SPA lançait une vaste campagne d’interpellation des politiques français pour leur demander de prendre position sur les sujets de l’étourdissement avant abattage, de l’expérimentation animale et de la corrida.

Plus de 400 courriers ont été envoyés aux élus français, dont le Président de la République et le Premier Ministre. A ce jour, la SPA a reçu 34 réponses, dont celles des directeurs de cabinet du Président et du Premier Ministre qui nous invitent cordialement à nous tourner vers M. Le Foll.

La lutte contre la souffrance animale est l’affaire de tous :

la SPA entend continuer la mobilisation et invite l’ensemble des Français à interpeller leurs élus via la plate-forme : http://jevousfaisunelettre.la-spa.fr

 

LA SOCIETE PROTECTRICE DES ANIMAUX

• Première association de protection animale, créée en 1845 et déclarée d’utilité publique en 1860,

• 63 refuges et Maisons SPA, dont un Grand Refuge pour accueillir les équidés, ainsi que 12 dispensaires en France,

• 580 salariés, 3 000 bénévoles,

• 38 311 animaux adoptés en 2015,

• Labellisée "Don en Confiance" par le Comité de la Charte depuis le 31 mai 2016.

 

Contact Presse : Muriel Chrisostome - 01 43 80 73 19 / 06 73 23 63 16 - m.chrisostome@la-spa.fr