Offrir un animal à Noël : est-ce une bonne idée ?

Actualités
Offrir un animal à Noël : est-ce une bonne idée ?
Le mardi 1 décembre 2020

Offrir un animal à Noël : est-ce une bonne idée ?

Au 25 décembre, alors que les cadeaux de Noël se déballent, de nombreuses personnes envisagent déjà de s’en débarrasser ou de les échanger. Hélas, cette pratique extrêmement courante dans notre société, s’applique également aux milliers d’animaux offerts en tant que « surprises » sous l’arbre de Noël. 

En France, chaque année, environ 100 000 animaux sont abandonnés, ce qui représente près de 275 animaux abandonnés par jour. En raison de l’importance de ces chiffres, il est nécessaire d’agir dès maintenant pour que ce grand nombre d’abandons diminue drastiquement.

Cette année, pas loin de 46 563 animaux ont été accueillis dans nos 62 refuges dans toute la France. Afin de réduire de façon rigoureuse l’abandon animal, il est nécessaire de revenir à sa source : l’adoption.

 

C’est pour cela que nous allons aborder un sujet très important : l’adoption responsable !

L’adoption d’un animal doit être prise très au sérieux ; il faut prendre son temps et se documenter avant de franchir le pas. Avoir un nouvel arrivant dans la famille n’est pas de tout repos : c’est une grande responsabilité en plus !

Avant d’adopter un animal, il est fondamental de bien réfléchir à de nombreux critères et d’être sûr de sa décision. En effet, adopter votre animal sur un coup de tête et de manière irréfléchie est la dernière chose à faire. Cela n’aura que de mauvaises répercussions pour vous et pour votre animal.

 

Êtes vous réellement prêt et préparé à adopter ?

Pour le savoir, il est nécessaire d’avoir préalablement envisagé toutes les questions ci-dessous :

- Votre mode de vie est-il en accord avec l’accueil d’un nouvel arrivant ? Y-a-t-il souvent une présence à la maison ? Comment feriez-vous si vous partez en vacances ?

- Avez-vous conscience des contraintes qu’entraîne l’adoption d’un animal ? L’éducation, le coût, l’engagement…

- Votre logement est-il adapté au bien-être et à la sécurité de l’animal ? Configuration de vos espaces de vie, espaces disponibles suffisants et sécurisés…

Avant d’adopter un compagnon, il est très important de peser le pour et le contre et de ne pas prendre une telle décision sur un coup de tête.

 

Adopter un animal est un engagement à long terme puisque cela signifie garder son animal pour une durée de 10 à 20 ans. Même si les conditions actuelles semblent favorables à une adoption, il est nécessaire de se projeter dans l’avenir. Où vous voyez-vous d’ici 3,5,10 ans ? Votre activité professionnelle vous oblige-t-elle à voyager régulièrement?

Comme nous avons pu le préciser auparavant, adopter un animal de compagnie représente un budget important. Il faut donc être certain d’avoir les moyens financiers pour les frais de santé (qui peuvent être particulièrement élevés), les frais de nourriture, d’accessoires…

 

De plus, si vous vivez en famille, assurez-vous de remplir un pacte familial. Tout le monde, parents comme enfants, doit se responsabiliser vis-à-vis de l’animal. Chaque membre d’une famille doit avoir conscience de l’importance des tâches (promener, laver, nourrir, soigner…) et de la durée d’une cohabitation avec un animal.

 

Danger en période de Noël  

Les périodes de fêtes telles que Noël sont les périodes les plus dangereuses en termes d’adoption responsable. En effet, de nombreux animaux sont achetés sur un coup de cœur ou un coup de tête. De nombreux parents cèdent face aux demandes incessantes de leurs enfants, en attendant de voir si cela se déroule bien ou mal. De nombreuses personnes se sentant seules en ces périodes de fêtes, s'achètent un animal pour surmonter ces périodes qui peuvent être terriblement difficiles lorsque l’on vit reclus.

Il existe, malheureusement, un point commun qui unit toutes ces personnes : elles ne réfléchissent pas suffisamment aux impacts réels d’un animal et ne se projettent pas dans le futur avant l’achat. Alors, si la cohabitation avec l’animal acheté se déroule bien, dans un premier temps, tant mieux, sinon, la plupart du temps, les animaux sont abandonnés à leur tour.

 

Ainsi, c’est en cette période de Noël tout particulièrement, alors que la tentation est à son comble, qu’il est nécessaire de méditer avec le plus grand soin.

  • Assurez-vous que chaque critère cité préalablement ait bien mûri dans votre tête
  • Assurez-vous d’adopter un animal sans céder à des caprices
  • Assurez-vous d’avoir bien réfléchi à quel type d’animal est en accord avec votre mode de vie.
  • Assurez-vous d’être bien préparé à accueillir votre animal comme il se doit.

 

Enfin, si vous êtes sûr et certain de vouloir accueillir un animal chez vous et d’avoir bien réfléchi, d’être bel et bien prêt et si vous êtes certain de vouloir construire une relation avec un animal, alors, privilégiez l’adoption et non l’achat !

 

Voyez l’animal tel un acte symbolique d’adoption plutôt qu’un simple achat, synonyme de la compulsivité de notre société de consommation. Donner une chance à un animal qui pourrait avoir été abandonné en raison de son achat, non-responsable, en période de Noël. Adopter un animal, c’est justement avoir l’esprit de Noël, c’est privilégier la générosité et la bienveillance à la soif de consommation. C’est offrir les meilleurs cadeaux pour un animal abandonné : un foyer et un compagnon.

 

Cet article a été réalisé par Dimitri HUSSON et Benjamin KELLER, étudiants en DUT Gestion des Entreprises et Administrations à l'IUT de Bordeaux, dans le cadre d'un projet étudiant. 

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !