Pourquoi adopter un chat vieux, malade ou malade ET vieux :)

Actualités
Pourquoi adopter un chat vieux, malade ou malade ET vieux :)
Le mercredi 31 octobre 2018

Pourquoi adopter un chat vieux, malade ou malade ET vieux :)

Voici les témoignages de nos adoptants ayant fait le choix d'adopter un chat qui, de prime abord, n'attire pas l'oeil. Malade, vieux, au pelage noir, ou les trois en mêmes temps !

Partants du principe que chaque animal a le droit à une vie paisible et un foyer chaleureux, ces personnes ont donné leur chance à nos "mal-aimés". 

Découvrez ici leurs témoignages et voyez par vous mêmes qu'en général ... ils ne regrettent pas !

 

* Astrid, adoptante d'Obiwan et d'Ombline, adoptés ensemble, chats FIV+ âgés de 8 et 9 ans :

" Après la perte de mes compagnons qui ont partagé ma vie pendant 17 et 15 ans, je me suis demandée pourquoi je ne donnerais pas une chance à deux chats qui n'en avaient pas eu. Mon mari et moi avons donc décidé d'adopter deux "vieux chats" de 8 et 9 ans qui n'ont connu que la rue ou un abandon. Et puis, ça n'est pas si vieux... Ils ne sont pas difficiles et sont contents de tout : leurs croquettes, leurs igloos, leurs jouets. 

Qu'ils soient porteurs du FIV nous a un peu fait peur au début, mais ce n'est pas parce qu'ils sont considérés comme "vieux" et "malades" qu'ils n'ont pas le droit d'être adoptés. Ils sont si doux, calmes, câlins et charmeurs. Ils méritaient de trouver un foyer et de vivre tranquilles. Ils ont très vite trouvé leurs marques, ils sont en pleine forme et quand nous les voyons évoluer au jour le jour dans la chaleur, les câlins et le confort. Même si une maladie les emporte tôt, ils auront au moins pu finir leur vie heureux et choyés. Et il n'y a que ça qui compte finalement."

 

* Elsa, adoptante de Maxie, chat FIV+, âgée de 10 ans :

"Âgée de 10 ans (estimés), elle est entrée dans notre vie il y a bientôt 1 an! J'étais à l'époque étudiante en studio de 24m2. Je savais que je voulais passer par la Spa, à la fois pour être conseillée mais aussi dans une démarche réfléchie et avec l'idée d'aider un animal.Quand j'ai vu sa photo, ça a été un coup de cœur. Calme et toute douce, c'était la petite boule de poil qu'il me fallait avec ma petite surface. Je pensais au début quelle était en chat SoS à cause de son age. Mais quand on m'a annoncé qu'elle était porteuse du FIV, cela n'a pas du tout affecté ma décision. J'estime que n'importe quel animal a le droit à sa chance. Je sais que les gens ont tendance à être effrayés par cette maladie ( mon copain était un peu réticent au début), mais c'est justement pour montrer que c'est important de passer outre que j'ai décidé de l'adopter. 

Et aujourd'hui ce n'est que du bonheur ! Maxie est un véritable petit amour, elle a désormais un appartement un peu plus grand, ainsi qu'un jardin. 

C'était mon premier animal "à moi" mais pour avoir eu des animaux avec mes parents, rien n'est différent: je lui achète des croquettes adaptées à son âge, je la brosse, lui fait des câlins ... Tout comme pour un chat "normal". 

La seule petite chose , c'est que je suis vigilante sur sa santé. Je fais attention à son comportement, et je mets un peu d'argent de côté chaque mois au cas où ...  Malheureusement, il n'existe aucune assurance pour les chats FIV alors il vaut mieux prévoir. 

Il n'y a rien de contraignant pour moi, et Maxie nous renvoie tellement d'amour + peu de gens se doutent qu'elle est malade) Je fais attention quand je l'emmène chez ma mère à ce que les chats ne se croisent pas mais même cela n'est pas une charge, il suffit de réfléchir un tout petit peu pour dégager des espaces à chacun. 

En bref, n'ayez pas peur de cette maladie. Les animaux savent donner tellement d'amour, malades ou non, eux ils s'en fichent ! Ils ont juste besoin d'une famille pour cet amour. "

 

* Sylvie, adoptante de Jack, chat FIV+ : 

" A mon sens, le fait qu'il soit fiv n'engendre pas de différence notoire par rapport à un chat qui n'est pas porteur. Je l'emmène voir le vétérinaire de temps en temps, mais c'est parcequ'il a pris du poids....Il va très bien . La seule contrainte est qu'il ne faut pas qu'il côtoie d'autres chats pour ne pas les contaminer. Mais comme il n'est urbain qu'envers les humains ce n'est pas très compliqué.  Le fait qu'il doive rester isolé en appartement est une des raisons pour laquelle je l'ai adopté.  J'avais mal au coeur qu'il soit enfermé toute la journée,  mais comme dans son cas c'est préférable ça m'a aidé à prendre ma décision.  Je sais qu'il est plus fragile en cas de maladie et je me suis engagée à prendre soin de lui. Je suis ravie de cette adoption d'autant qu'il voyage très facilement, que c'est un excellent chasseur de souris et qu'il est doté d'une forte personnalité très attachante. "

 

* Stéphanie, adoptante de Baloo, chat noir et FIV+ âgé de 5 ans :

"Nous sommes absolument ravis d'avoir Baloo a la maison. Il a beaucoup mordu au début, mais il faut rester patient ! C'est un grand et gros chat mâle dominant mais, néanmoins très froussard. C'est pourquoi il a la morsure facile, un regard dans les yeux, quelque chose qu'il lui déplait et clac. Il a à présent confiance en nous et ça se passe beaucoup mieux. C'est un chat qui réclame beaucoup de câlins et de nourriture ;-) Les enfants trouvent qu'il est le plus beau chat de la terre. Pour ma part je suis ravie de pouvoir donner une seconde vie à cette boule d'amour. 

Concernant le choix d'un chat FIV+

- Cela n'était pas prémédité, ça s'est fait comme ça tout simplement. J'ai bien expliqué à l'équipe de la Maison SPA dans laquelle je me suis rendue le type de chat qui conviendrait à notre famille (enfants en bas âge). Après plusieurs mois j'ai été rappelée car un chat correspondait à ma demande, il était FIV+, nous savions encore peu de chose sur cette maladie.

- il n'est absolument pas différent d'un autre chat. Il n'y a aucune contrainte particulière.

- il est chez nous depuis quelques mois, nous n'avons pas encore fait de visite chez le vétérinaire. Aussi, il est encore relativement jeune (5 ans). Peut-être aura t-il plus de soucis plus vieux, mais nous n'y sommes pas encore. Pour l'instant rien ne le différent d'un autre chat."

 

 

 

* Camille, adoptante de Nelson, chat FIV+ : 

"A l’origine, nous avions très à cœur d’adopter un chat adulte auprès de la SPA car nous savions que les chats âgés avaient moins de chances d’être adoptés que les chatons.Nous avions déjà craqué sur Nelson en voyant les photos postées sur la page Facebook de la Maison SPA, mais ce n’est que lorsque nous avons rencontré les bénévoles que nous avons appris qu’il était FIV.

Comme beaucoup de personnes,nous étions inquiets concernant cette maladie,qui est finalement mal connue de la plupart des gens.apres s’être renseignés auprès des bénévoles de la SPA et d’un vétérinaire nous avons appris que comme pour les humains,le chat atteint du FIV mène une vie normale tant que le virus ne se déclare pas.La maladie peut ensuite se déclarer avec l’âge voire ne jamais se déclarer dans certains cas...le fait que Nelson soit atteint du FIV n’a fait que confirmer notre volonté de donner sa chance à cet adorable chat qui était à l’adoption depuis longtemps.

Cela fait un an que Nelson vit avec nous et nous ne regrettons absolument pas notre décision.Ce magnifique chat roux est non seulement adorable,très câlin,mais il a aussi un vrai petit caractère qui anime chacune de nos journée.c’est un vrai bavard,qui sait utiliser une grande variété de miaulements pour se faire comprendre.Nous restons évidemment vigilant sur sa santé,mais comme pour n’importe quel chat finalement.cela se traduit par une visite médicale par an,des vaccins à jour,un traitement antipuces et vermifuge régulier pour éviter tout parasite,et des croquettes de qualité.

Nelson est un amour de chat qui a mérité d’avoir un foyer chaleureux après avoir vécu longtemps en refuge. Adopter un chat FIV c’est donner sa chance à un matou qui vous le rendra 1000 fois en câlins et en amour"

 

* Sarah, adoptante de Dex, chat FIV+ :

"Nous vivons dans un appartement, sans extérieur, et donc pas de possibilité pour notre fauve de sortir. Nous souhaitions donc adopter un chat qui n’aurait pas besoin de sortir et à qui le monde extérieur ne manquerait pas. Cela était le cas de Dex, et lorsque nous avons su qu’il était FIV + (et âgé de 4 ans), on s’est dit que cette petite boule de poils aurait sans doute plus de mal à être adopté, c’est pourquoi nous l’avons choisi. Il n’était pas juste qu’il est moins de chance qu’un autre. 

Au quotidien, pas de bouleversement particulier : on s’amuse comme des petits fous ;-) Nous sommes cependant très vigilants à sa santé (éternuements, yeux qui coulent …) aux premiers symptômes nous allons chez le vétérinaire, son système immunitaire étant plus fragile qu’un chat qui ne serait pas FIV +. 

En réalité, ça ne change pas grand chose … Il est tout aussi joueur, fait ses griffes sur la canapé, grimpe partout, adore les boîtes à chaussures, devient fou à la vue d’une boîte de thon, adore me voler mes élastiques à cheveux ;-)

Je vous joins  le lien de son compte Instagram ;-) 

https://www.instagram.com/dex_lechat/"

 

Alors ? A votre tour ?

A bientôt ! 

 

 

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !