UNE BELLE HISTOIRE NOMMEE MALABAR

Actualités
UNE BELLE HISTOIRE NOMMEE MALABAR
Le jeudi 12 septembre 2013

UNE BELLE HISTOIRE NOMMEE MALABAR

Malabar est arrivé au refuge, très maigre et avec une patte fracturée. Opéré, soigné et remplumé, Malabar est devenu un superbe gros matou de 5 kgs qui n'attendait plus qu'une chose : trouver un foyer.

Lors de son retour du vétérinaire pour une radio de contrôle, pratiquement arrivé à la chatterie, la caisse de transport de Malabar, déjà abîmée, a carrément cédé sous ses coups de boule et Malabar s'est enfui. Pris de panique et complètement stressé, Malabar a grimpé dans un arbre et est passé de l'autre côté du mur qui sépare notre refuge d'un parking plein d'algécos vides et bourré d'un bazar gigantesque. Le paradis des cachettes et notre cauchemar a commencé.

Pendant plusieurs heures nous avons appelé et cherché Malabar sans succès. Tous les jours nous regardions derrière ce mur dans l'espoir de le voir. Tous les jours nous espérions revoir son petit minois près de la chatterie... en vain...

Les semaines passaient et toujours pas de Malabar en vue jusqu'au jour où, comme tous les matins, je regardais par dessus le mur et je l'ai vu ! Il était là, à quelques mètres, mais toujours autant perturbé, Malabar a pris la fuite pour ne jamais réapparaître.

Nous continuions malgré tout à regarder derrière ce mur, les gamelles de nourritures que nous mettions à son attention restaient terriblement pleines. Plus aucun signe de Malabar. Notre seule consolation était de ne pas le retrouver écrasé avec la N20 juste à côté...

A peu près 2 mois plus tard, nous avons reçu un coup de fil. Malabar était retrouvé, bien vivant, complètement exténué, amaigri et à bout de force, il s'est affalé devant un café où une bonne âme l'a récupéré pour le soigner, l'emmener chez le véto et nous informer de son retour.

Cette bonne âme a décidé d'adopter Malabar et nous lui en sommes extrêmement reconnaissants. Malabar a déjà repris 2 kgs et est sur la bonne voie pour démarrer une merveilleuse vie.

Il n'y avait pas meilleure fin pour ce drame, la suite ne sera que bonheur pour Malabar.

Merci encore à sa famille bienveillante et très bonne continuation à toi mon "chou" comme j'aimais à t'appeler.

Texte écrit par Audrey

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !