CHALEUR : ATTENTION DANGER !

Actualités
CHALEUR : ATTENTION DANGER !
Le vendredi 26 juin 2015

CHALEUR : ATTENTION DANGER !

Il fait chaud. ATTENTION : DANGER !

– Ne laissez jamais votre animal seul dans la voiture en cas de chaleur, même placée à l'ombre. ("Ne croyez pas que le faible courant d'air produit par deux fenêtres entrouvertes soit suffisant pour réduire la température de l'habitacle. Souvenez-vous que votre chien peut parfaitement mourir d'un coup de chaleur dans votre coffre alors que vous roulez toutes vitres ouvertes dans un confort relatif.")
– Limitez les efforts physiques
– De l'eau toujours fraîche à disposition.

Le chien ne transpirant pas, il halète. Ce faisant il fait entrer de l'air chaud dans son organisme provoquant ainsi sa montée en température. C'est pour cela que l'animal doit être placé dans un endroit frais et avoir de l'eau fraîche à sa disposition.

 

"Reconnaître le coup de chaleur
Le premier symptôme du coup de chaleur est une augmentation de la fréquence respiratoire. Ce halètement est un phénomène réflexe qui survient dès que la température corporelle augmente. La frontière entre le simple halètement et de véritables difficultés respiratoires n'est pas évidente à décrire.
Chaque fois que le chien semble haleter de façon inconfortable, chaque fois qu'il donne l'impression de ne pas parvenir à reprendre son souffle, il faut penser qu'il est peut-être, au bord du coup de chaleur; surtout si les circonstances l'évoquent.
On observe par ordre de gravité:
- une diminution de la vigilence puis
- un abattement qui peut être entrecoupé de phase d'agitation
- une prostation pouvant aller jusqu'à la perte de connaissance.
- Des convulsions peuvent apparaître: dans ce cas l'animal tombe au sol et ses membres sont animés de mouvement de <> plus ou moins violents; il y a généralement hypersalivation et émission d'urine.
Ces symptômes sont les mêmes que ceux d'une crise d'épilepsie. Mis à part ces symptômes neurologiques extrêmement alarmants, on observe souvent en phase de début, l'apparition d'une ataxie, c'est-à-dire d'une démarche titubante. Ce signe précoce doit être pris au sérieux car il annonce le cortège des symptômes énumérés précédemment.

Les gestes qui sauvent
La première chose à faire lorsqu'un chien est victime d'un coup de chaleur, c'est de le refroidir progressivement pour abaisser sa température corporelle sans provoquer une vasoconstriction périphérique ( resserrement des vaisseaux sanguins périphériques).
Doucher votre chien à l'eau fraiche pendant 5 à 10 minutes, puis passer à de l'eau froide pendant encore 10 minutes.
Ne surtout pas mettre de glace ou d'eau très froide de suite : les vaisseaux périphériques se ferment, l'évacuation de la chaleur devient plus difficile et du coup la température interne augmente dramatiquement.

Il ne faut jamais sous-estimer les conséquences possibles d'un coup de chaleur, même en phase de début; L'évolution des symptômes peut surprendre par sa rapidité; il faut donc agir de façon rapide et efficace.

Prenez la température de votre chien avant le douchage : si la températude est supérieure à 39,5 °C consultez toujours votre vétérinaire, des complications peuvent apparaitre dans les jours qui suivent. Si la température est supérieure à 40,5°C, amenez le en urgence (mettez la clim dans la voiture, ou une serviette trempée à l'eau froide sur lui)".

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !