Mon animal a disparu : comment faire ?

Actualités
Mon animal a disparu : comment faire ?
Le mercredi 21 octobre 2020

Mon animal a disparu : comment faire ?

Votre chat n’est pas rentré de sa virée quotidienne ? Votre chien s’est échappé lors de sa promenade ? Voici nos conseils pour retrouver votre fidèle compagnon au plus vite. 

La première étape est de le déclarer perdu à l’I-CAD (identification des carnivores domestiques). Cela peut se faire facilement et rapidement en ligne, en utilisant le numéro de puce ou de tatouage, ou en les contactant par mail ou téléphone. Il est nécessaire de vérifier que les coordonnées renseignées auprès d’I-CAD (numéro de téléphone, adresse et e-mail) sont les bons afin d’être contacté dès que l’animal est retrouvé.  Si l’animal est identifié mais que son propriétaire n’est pas encore renseigné (l’animal vient tout juste d’être adopté), I-CAD peut établir un enregistrement temporaire de l’animal (2 mois) suite à une demande par mail à contact@i-cad.fr

Il est important de préparer des affiches avec une ou plusieurs photos et le prénom du petit protégé, le lieu et l’heure de la disparition, le maximum de caractéristiques visuelles précises (couleur du poil, taille, collier…), et évidement des coordonnées pour être joint facilement. Pour un chat, ne pas hésiter à inscrire « veuillez regarder s’il n’est pas enfermé dans votre garage, abri de jardin… » car les gens n’y pensent pas forcément.  Ces affiches devront être accrochées dans tout le quartier, chez les commerçants et les vétérinaires. Faire du porte à porte dans le quartier est aussi une bonne solution pour avertir le plus de voisins possible et créer une véritable chaîne de solidarité... 

De nombreux sites proposent de déposer une annonce en ligne (certains gratuits, d’autres payants…). Il est important de le faire et d’y jeter régulièrement un coup d’œil. Ceux qui ont retrouvé votre loulou peuvent aussi déposer une « alerte ». L’application Filalapat par exemple,  lancée par l’I-CAD est gratuite et très suivie. Les réseaux sociaux sont également un excellent moyen de signaler une disparition. La publication doit être en « public » afin qu’elle soit partagée au maximum. Une alerte Google peut également permettre d’être averti si les mots-clefs associés à l’animal apparaissent sur une annonce ou un forum  : chat – gris – perdu – Yvelines… 

Attention aux arnaques tout de même car certains profitent du malheur des autres pour gagner de l’argent. Ces véritables organisations de malfaiteurs, aux techniques bien rodées, redoublent d’imagination pour arriver à leurs fins. Si une personne demande des frais vétérinaires (la lecture d’une puce est gratuite) ou une somme importante afin de revoir l’animal en question, c’est surement une arnaque. Tout comme les SMS ou mails demandant de rappeler un numéro surtaxé. Il faut être méfiant et n’offrir aucune récompense sans être avec l’animal perdu. Ne pas hésiter à contacter la police en cas de doute. 

La ville est responsable des animaux retrouvés sur son secteur, il est recommandé de téléphoner aux polices municipales ou gendarmeries des alentours afin de les informer. La disparition peut également être signalée aux éboueurs qui sont souvent les premiers à ramasser les animaux percutés par des véhicules. Si l’animal est retrouvé, il est emmené en fourrière (et jamais en refuge). Sans nouvelle du propriétaire sous 8 jours, il est alors placé en association. Il faut donc contacter la ou les fourrières proches du lieu de résidence. Si l’animal est identifié le propriétaire est immédiatement contacté afin de venir récupérer son loulou (attention, des frais de fourrière sont généralement demandés). Il est d’ailleurs important de rappeler que l’identification des chiens et chats sur le registre I-CAD (identification des carnivores domestiques), à l’aide d’une puce ou d’un tatouage, est obligatoire en France. Non identifié un animal est plus difficilement retrouvable et rien ne prouvera l’identité de son propriétaire. Il  a alors toutes les chances d’être cédé à un autre propriétaire s’il est retrouvé. Le risque zéro n’existe pas donc même un chat qui « ne sort jamais » ou un chien qui reste aux pieds doit être identifié. Au refuge, nous avons trop souvent au téléphone, des propriétaires qui regrettent, après coup, de ne pas avoir fait cette démarche, très simple auprès d’un vétérinaire :  « Pupuce est en appartement, normalement, il n’y a aucune chance qu’elle aille dehors et pourtant elle s’est échappée. » est une phrase que l’on entend régulièrement. 

Si l’animal est un chat 

Il est conseillé de l’appeler tous les jours, depuis le domicile, à la tombée de la nuit et au lever du soleil, pendant plusieurs minutes et assez fort, avec également des bruits de gamelle ou de croquettes auxquels il est habitué. Crier son prénom également en parcourant le quartier est une bonne chose, en revanche, il faut toujours s’arrêter quelques minutes et patienter afin qu’il ait le temps de réaliser qu’il s’agit de son propriétaire et de revenir. Il est recommandé de bien tendre l’oreille au cas où, le chat « répond ». Le retour doit se faire en revenant sur ses pas. Un chat à la faculté de se faufiler partout : buissons, recoins, local poubelle, trous… Rien ne doit être laissé au hasard. L’odorat des chats est très puissant. Afin de l’aider à retrouver son chemin, on peut placer à l’extérieur sa litière usagée, son couchage, sa couverture, un vêtement, son grattoir… Attention aux croquettes qui peuvent attirer d’autres chats du quartier et donc faire fuir le principal intéressé.

Les chats peuvent disparaitre sans raison, une petite semaine, car ils ont des choses à faire que nous ne pouvons soupçonner. Les gens font le plus souvent preuve de solidarité et au refuge nous avons tous entendus des histoires extraordinaires d’animaux égarés et… retrouvés. Ne perdez pas espoir !

 

En bref

Votre animal a disparu ? 

-Déclarez le « perdu » auprès de l’I-CAD et vérifiez que vos coordonnées sont à jour.

-Prévenez la police municipale de votre commune, les services de voierie et la fourrière la plus proche de votre domicile. 

-Collez un maximum d’affichettes dans les rues, chez les commerçants, vétérinaires etc. 

-Déposez une annonce sur les sites spécialisés et sur les réseaux sociaux. 

-Si c’est un chat, appelez-le régulièrement depuis votre domicile et en parcourant le quartier. Placez devant votre porte sa litière et d’autres affaires lui appartenant. 

 

 

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !