18 mois de prison ferme pour le bourreau de chiens à Etampes : une condamnation exemplaire !

Actualités
18 mois de prison ferme pour le bourreau de chiens à Etampes : une condamnation exemplaire ! Sauvetages - Justice
Le mercredi 29 mars 2017

18 mois de prison ferme pour le bourreau de chiens à Etampes : une condamnation exemplaire !

Le 28 mars au Tribunal correctionnel d’Evry, une audience s’est déroulée mettant en cause un jeune homme accusé d’actes de cruauté sur animaux. La Société Protectrice des Animaux (SPA), partie civile au procès, se félicite de la décision des magistrats qui ont prononcé une peine de 24 mois de prison dont 18 mois ferme : une peine exemplaire !

L’affaire remonte au 11 mars 2017 à Etampes (91). Interpellés par une odeur suspecte de cadavre dans un appartement, le voisinage fait appel aux pompiers car ils craignent le pire. Sur place, policiers et pompiers découvrent une scène abominable. Dans la salle de bains sur un sol jonché d’excréments, gisent les corps de deux gros chiens, un rottweiler et un beauceron, dans un état de décomposition avancé. Ils avaient même commencé à s’entre-dévorer.

Le lendemain de la découverte, le prévenu est aperçu en compagnie de trois autres chiens extrêmement amaigris, dont deux femelles gestantes. Comble de la cruauté, l’individu les fouettaient afin qu’elles avancent plus vite. La SPA a été réquisitionnée pour prendre en charge ces animaux et leur apporter les soins nécessaires.

Alors que le procureur de la République avait requis 14 mois d’emprisonnement, le Tribunal a choisi d’aller plus loin et de condamner le mis en cause à 24 mois de prison dont 18 mois ferme avec un mandat de dépôt et l’interdiction à vie de détenir un animal. Cette condamnation est un exemple qui prouve que les actes de maltraitance sur animaux sont des délits graves qui ne peuvent rester impunis.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !