Belle victoire pour les animaux ! Les Dogues allemands issus de la saisie du 31 octobre dernier peuvent désormais être adoptés

Actualités
Belle victoire pour les animaux ! Les Dogues allemands issus de la saisie du 31 octobre dernier peuvent désormais être adoptés Justice
Le mardi 10 février 2015

Belle victoire pour les animaux ! Les Dogues allemands issus de la saisie du 31 octobre dernier peuvent désormais être adoptés

La SPA se félicite des premières adoptions des Dogues allemands issus de la saisie du 31 octobre 2014. Retenus dans des conditions effroyables, sans eau, ni nourriture et sans soins, ces chiens vont enfin pouvoir retrouver goût à la liberté et à l’amour dont ils ont tant besoin. Une nouvelle vie les attend désormais. Retour sur les faits.

 

Le 31 octobre 2014, la Société Protectrice des Animaux (SPA) est sollicitée pour prendre en charge 55 Dogues allemands en état très critique, confinés dans une propriété.

A son arrivée sur les lieux accompagnée des gendarmes, de la Direction Départementale de la Protection des Populations, la SPA découvre l’horreur. Les chiens, enfermés dans les pièces d’une maison, sont d’une maigreur extrême. Ils présentent de nombreuses blessures et pour certains des tumeurs visibles, et vivent sans eau ni nourriture, ni soins.

Les animaux sont alors confiés le temps de la procédure à la SPA.

Le 18 décembre 2014, le Tribunal de Grande Instance juge la propriétaire des animaux coupable de privation de soins, de nourriture et d’abreuvement. Elle est condamnée à  6 mois d’emprisonnement avec sursis, l’interdiction d’exercer l’activité professionnelle d’éleveur pendant 5 ans, la confiscation de l’ensemble des animaux saisis au profit de la SPA et l’interdiction de détenir un animal pendant 3 ans.

A la vue des conditions de détention des chiens et de leur état sanitaire, la SPA s’est constituée partie civile.

La propriétaire est donc également condamnée à indemniser la SPA, à hauteur de 26 288,96 € pour les frais de garde (préjudice matériel), 500 € de préjudice moral et 1 000 € d’article 475-1 du Code de procédure pénale. Un appel a été interjeté.

Depuis la fin décembre 2014 date à laquelle, ces chiens ont été confiés à la SPA (la décision de 1ère instance ayant été revêtue de l’exécution provisoire), ils ont été petit à petit transférés en refuge. Leur état de santé était tellement dégradé pour certains que 7 chiens sont malheureusement morts des suites de leur traumatisme et de leurs conditions de détention déplorables. Ils n’ont pas survécu malgré les soins qui leur ont été apportés.

D’autres, ont aujourd’hui tout à apprendre, ou réapprendre, marcher en laisse, se faire caresser. Il faudra donc du temps pour redonner confiance à ces chiens.

Heureusement, la majorité d’entre eux, grâce au travail des équipes de nos refuges, sont prêts à être accueillis dans une famille aimante et bienveillante. Ils ont d’ailleurs, pour une trentaine d’entre eux, déjà été adoptés et sont extrêmement heureux dans leur nouvelle vie. Nous souhaitons à tous ces chiens le même bonheur et un bel avenir plein d’amour.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !