Confort, sécurité, durabilité. Les refuges SPA se rénovent pour optimiser les conditions de vie de leurs pensionnaires !

Actualités
Confort, sécurité, durabilité. Les refuges SPA se rénovent pour optimiser les conditions de vie de leurs pensionnaires ! L'association
Le mercredi 14 octobre 2015

Confort, sécurité, durabilité. Les refuges SPA se rénovent pour optimiser les conditions de vie de leurs pensionnaires !

Soucieuse du bien-être de ses pensionnaires et d’augmenter leurs chances d’être adoptés, la SPA cherche chaque jour à améliorer la qualité d’accueil dans ses refuges.

En 2014, le Conseil d’Administration a ainsi voté un plan de rénovation ambitieux et totalement inédit ! Il permettra de recueillir au mieux les animaux et de favoriser les rencontres entre adoptants et pensionnaires, mais aussi de respecter les évolutions de la réglementation environnementale et donc d’optimiser les conditions de travail des salariés et bénévoles.

27 refuges sont concernés par une rénovation ou une reconstruction totale.

Pour mettre en place ce plan d’investissement immobilier, plusieurs groupes de travail ont réfléchi, ce qui a abouti à la rédaction d’un référentiel du refuge type mettant en avant 3 axes prioritaires de rénovation : le confort (qualité d’hébergement des animaux et d’accueil pour les adoptants), la maîtrise des nuisances pour le voisinage, et la pérennité (matériaux faciles d’entretien, intégration dans le paysage).

 

Des projets d’envergure

8 établissements seront ainsi construits sur un nouveau terrain dont l’emblématique refuge de Gennevilliers (92) à l’horizon 2018.

Dans une zone paysagère et donc plus arborée, ce dernier sera plus adapté à l’activité du refuge (espaces de vie, capacité d’accueil…).

Cherbourg (50) fait également partie des chantiers les plus avancés du programme de reconstruction sur un nouveau site. Il devrait ouvrir d’ici l’été 2016 et pourra accueillir 112 chiens et chats.

 

Une réhabilitation qui répond aux besoins des animaux

Certains refuges opèrent de gros travaux comme la réhabilitation intégrale de leurs chatteries et chenils, ou encore la création de parcs de détente et d’agility.

D’autres ne sont rénovés qu’en partie pour répondre aux évolutions de la réglementation.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !