Coups de chaleur : nos conseils

Actualités
Coups de chaleur : nos conseils Zoom sur...
Le lundi 10 août 2020

Coups de chaleur : nos conseils

  Un coup de chaleur entraîne une réaction en chaîne de lésions internes qui peuvent toucher tous les organes.
Le pronostic est réservé sur plusieurs jours (4 jours en moyenne). Même si l’état de l'animal s’améliore rapidement, des lésions (rénales en particulier) peuvent n’apparaître que tardivement.
Les chiens et chats régulent leur température principalement par la respiration. En cas de chaleur (température ambiante importante > 25°C), la respiration peut ne pas suffire à faire baisser sa température corporelle. La température corporelle du chien ou du chat monte au-delà de 39°C, c’est l’hyperthermie.

 

 Les animaux plus à risques

  • les animaux âgés ou très jeunes,
  • les brachycéphales (bouledogue, persan, …), 
  • les animaux à face aplatie (brachycéphales), comme les carlins, bouledogues et les chats persans, sont plus sensibles aux coups de chaleur car ils ne peuvent pas haleter aussi efficacement,
  • les animaux souffrant de troubles ou maladies cardiaques,
  • les chiens nordiques (husky, labrador...),
  • les animaux en surpoids 

Tous ces animaux doivent être laissés dans des pièces fraîches autant que possible.

 

  Sachez reconnaître les symptômes d’un coup de chaleur

  • « il-elle ne semble pas comme d’habitude »
  • agitation, halètement très prononcé avec une langue sortant largement de la gueule, salivation abondante, chaleur anormale de la tête ou des oreilles, 
  • augmentation de la fréquence cardiaque, faiblesses, stupeur ou même un effondrement
  • possibilité de troubles digestifs (diarrhées sanglantes, vomissements).
  • ​convulsions
  • couleur rouge brique des muqueuses et de la langue, le chien titube, présente des pupilles dilatées.
  • couleur bleue des muqueuses, des convulsions, un coma et la mort. 
  • la température du chien dépasse rapidement 40°C. Au-delà de 41,5°C, des dégâts irréversibles s’installent et le pronostic vital est engagé.

  Si votre animal présente ces symptômes : que faire ?

Si vous observez que votre chien ou chat semble souffrir, haleter, n'insistez pas et placez-le rapidement au frais. S’il présente des symptômes de coup de chaleur (T° > 41°) il faut le rafraîchir en urgence avant de vous rendre chez votre vétérinaire : mouiller le rapidement avec de l’eau fraîche (non glacée), placez le devant un ventilateur pour que sa température rectale descende à 39.5°c puis conduisez-le en urgence chez votre vétérinaire.

Les chiens et chats régulent leur température principalement par la respiration. En cas de chaleur (température ambiante importante > 25°C), la respiration peut ne pas suffire à faire baisser sa température corporelle. La température corporelle du chien ou du chat monte au-delà de 39°C, c’est l’hyperthermie.

 

  La procédure d’urgence, pas à pas : 

  1. sortir l’animal du lieu où il se trouve et le mettre dans un endroit frais.
  2. prendre la température rectale de l’animal et la noter, appeler et préparer la voiture pour aller chez le vétérinaire.
  3. doucher longuement à l’eau froide (ne pas utiliser d’eau glacée). Arrêter la douche quand la température rectale atteint 39°C.
  4. pendant le trajet jusqu’à chez le vétérinaire, mettre une serviette mouillée sur le chien et/ou
  5. appliquer des pains de glace enrobés dans un linge sur les aisselles et les cuisses (ne pas appliquer de glace directement sur la peau).


 

   La SPA rappelle que, trop souvent hélas, des animaux sont laissés dans les voitures – même pour un court temps (le temps d’aller chercher une baguette, ou retirer de l’argent par exemple). Mais cela peut être fatal pour l’animal.

En effet, le soleil tourne vite et même en laissant les fenêtres entrouvertes, la chaleur peut s’emparer du véhicule et monter jusqu’à 50°C.

En cas d’urgence et si vous êtes témoin d’un animal enfermé dans un véhicule, la SPA rappelle qu’il est parfois nécessaire de faire quelques vérifications.

L’Article L214-23 3° du Code Rural permet aux autorités de faire procéder, en présence d’un officier ou d’un agent de police judiciaire, à l’ouverture de tout véhicule stationné en plein soleil lorsque la vie d’un animal est en danger. 

Si, par exemple, la voiture se trouve sur le parking d’un magasin, pensez à lancer un appel dans celui-ci. Vérifier si les portes de la voiture ne sont pas ouvertes. Si malgré ces vérifications, il est impossible de retrouver le propriétaire il est important de rappeler qu’il faut :

  • Prévenir en premier lieu les forces de l’ordre (Police Municipale, Police Nationale, DDPP)
  • Prendre des photos et des vidéos de la scène
  • Être en présence de deux témoins minimum (afin de s’assurer d’être couvert en cas de procédure)
  • Ces trois conditions respectées, et face à l’urgence vous pourrez casser la vitre (attention de prendre les précautions nécessaires pour ne pas blesser l’animal avec les bris de verres)

Il est impératif de respecter les conditions ci-dessus afin de vous éviter d’éventuelles poursuites de la part du propriétaire.

 

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !