Identifier son animal : simple, basique.

Actualités
Identifier son animal : simple, basique. Zoom sur...
Le mercredi 30 juin 2021

Identifier son animal : simple, basique.

Vraiment, l’identification n’est pas une énigme.

Donner une « carte d’identité » à votre compagnon devrait tout avoir d’un réflexe pour l’ensemble des détenteurs d’animaux.
C’est non seulement lui offrir une sécurité supplémentaire très importante – et pouvant lui sauver la vie ! … Mais c’est aussi, vous aider vous-mêmes, au cas où votre copain s’aventurerait dans une fugue imprévue ou pire, serait volé par des personnes malintentionnées.

Vous lui avez donné un nom… mais pas une puce ?

Vous aimez votre animal, vous tenez à lui. Vous souhaitez son bonheur et son bien-être. Tout simplement : il fait partie de votre famille. Quand vous l’avez accueilli chez vous, vous l’avez appelé Cacahuète. C’est votre ami, votre « bébé », votre trésor ! Imaginer que Cacahuète puisse disparaître et que vous ne puissiez rien y faire, est inenvisageable…

Et pourtant, malgré l’obligation légale d’identifier votre animal, vous ne l’avez pas fait.

Sauf qu’un soir, Cacahuète ne rentre pas à la maison. S’entament des recherches de Cacahuète, mais vous n’avez pour informations que sa description physique, qui malheureusement est commune.
Cacahuète a été ramassé par les services urbains de la ville voisine et amené à la fourrière. Au mieux, il sera adopté par une autre famille, et vous ne retrouverez pas Cacahuète. Dans le pire des cas, Cacahuète pourra malheureusement être euthanasié, car il « n’appartient à personne » et n’aura pas été « réclamé » ni eu la chance d’être recueilli par une association de protection animale…

 

L’identification, une obligation LÉGALE

L’identification est une obligation légale en France.

  • Depuis juin 1989 pour les chiens.
  • Depuis janvier 2012 pour les chats.

Selon l’I-CAD, en plus de protéger l’animal, l’identification permet également « à l’État d’assurer le suivi sanitaire, la sécurité des populations, le respect de l’environnement, la surveillance des pratiques commerciales, des importations et du trafic, grâce à la traçabilité de l’animal. » Visitez leur site dédié ici.
 

Donnez une fin heureuse à l’histoire de Cacahuète… !

Pour sauver Cacahuète, il y a une solution évidente et simple : l’identification.
Seul lien officiel entre l’animal et son détenteur, l’identification par puce électronique est en plus obligatoire pour pouvoir voyager avec votre animal !

Bonus : sur le site de l’I-CAD, vous pouvez mettre à jour l’ensemble de vos informations de résidence, coordonnées, et même annoter votre adresse de vacances lorsque vous partez – ce qui réduit les risques de perdre votre animal durant vos congés au bord de la mer ou en montagne !
N’oubliez pas de mettre à jour régulièrement ces informations, notamment vos coordonnées téléphoniques et email afin de pouvoir vous identifier le plus rapidement possible en cas de perte.

 

Voyagez en toute sérénité avec Cacahuète !

La puce électronique est obligatoire pour pouvoir voyager avec son animal !
Un passeport européen vous sera également demandé pour voyager en Europe comprenant le numéro d'identification par puce électronique !
Pour en savoir plus sur comment voyager avec votre animal, rendez-vous sur notre article éponyme ici.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !