Journée mondiale du diabète : des chiens de refuge pour aider les enfants diabétiques

Actualités
Journée mondiale du diabète : des chiens de refuge pour aider les enfants diabétiques Zoom sur...
Le mercredi 14 novembre 2018

Journée mondiale du diabète : des chiens de refuge pour aider les enfants diabétiques

Chaque année en France, 20 000 enfants souffrent du diabète de type 1. Cette maladie incurable grave est extrêmement contraignante pour l’enfant atteint et sa famille. L’idée venue de l’étranger, d’éduquer des chiens pour détecter les hypo et hyperglycémies et ainsi alerter le maître, est arrivée en France grâce à l’association Acadia, partenaire de la SPA depuis 2017.

Le diabète : une maladie complexe à gérer au quotidien

Le diabète de type 1 est une maladie contraignante qui nécessite une attention de chaque instant pour l’enfant atteint, ses parents et ses proches pour maintenir un équilibre glycémique fragile et prévenir en particulier les hypoglycémies qui peuvent conduire à des malaises parfois graves. Pour cela, les patients ont recours à des contrôles glycémiques tout au long de la journée et même la nuit.

Le stress et la fatigue générés impactent souvent la santé des parents leur imposant parfois de devoir réduire, adapter voire stopper une activité professionnelle.

A l’étranger, les chiens d’assistance pour diabétiques se sont développés depuis plusieurs années. Les Etats-Unis, le Canada, la Suisse ou encore l’Autriche reconnaissent l’utilité de ces compagnons formés pour améliorer la sécurité et la qualité de vie des enfants diabétiques de type 1 et de leurs familles.

Les chiens d’assistance : une nouvelle solution pour mieux gérer la maladie

C’est ainsi qu’Acadia est née en France, en 2015. Première école de chiens d’assistance spécialisée sur le diabète dans notre pays, cette association qui s’appuie sur les capacités olfactives et de médiation des chiens permet de sécuriser les enfants diabétiques en repérant les crises d’hypoglycémies avant que leurs conséquences ne se fassent ressentir. En repérant également les hyperglycémies, les chiens contribuent à prévenir les risques de complications à long terme. Ils favorisent enfin l’amélioration de la qualité de vie de l’enfant ainsi que de sa famille en apportant sécurité et confiance.

Les chiens formés permettent en effet de donner l’alerte de jour comme de nuit et ainsi d’anticiper une situation de crise.

La SPA soutient Acadia et ses méthodes éducatives

Le projet d’Acadia est d’alléger les contraintes de la maladie et ainsi d’améliorer la qualité de vie des patients grâce aux chiens d’assistance. Mais Acadia veille à garantir le bien-être de l’animal, aussi bien lors du process de formation que dans le suivi auprès de la famille qui l’accueille. Les méthodes éducatives utilisées sont exclusivement basées sur le renforcement positif.

C’est dans cette dynamique qu’Acadia s’est rapprochée de la SPA en 2017. Souhaitant recourir aux chiens de refuge comme chiens d’assistance, sa volonté était de prouver qu’avec une éducation positive, les animaux de refuge sont capables de prouesses permettant de sécuriser leur maître et même de sauver des vies.

Aujourd’hui, ces chiens d’assistance adoucissent le quotidien de ces familles touchées par le diabète. La relation homme animal est un enrichissement mutuel et apporte joie et tranquillité jour après jour. Le chien peut même empêcher des crises majeures de survenir. Cette présence quotidienne et affectueuse favorise l’autonomie et est souvent un médiateur de stress pour l’enfant et son entourage.

En 2017, 4 chiens d’un refuge de la SPA ont déjà été formés par les éducateurs d’Acadia en vue d’être adoptés par des familles ayant un enfant diabétique. Cette année, une aide de 6 000 euros a été accordée à la structure pour leur permettre de mener à bien leurs projets.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !