La SPA prend en charge 15 Yorkshires détenus dans des conditions catastrophiques

Actualités
La SPA prend en charge 15 Yorkshires détenus dans des conditions catastrophiques Justice
Le lundi 12 février 2018

La SPA prend en charge 15 Yorkshires détenus dans des conditions catastrophiques

Le 29 janvier 2018, la SPA est intervenue pour prendre en charge 15 Yorkshires dans un état abominable, couverts d’urine et de crasse. Le couple de propriétaires, des éleveurs âgés de 70 ans, ont accepté de céder les animaux à l’association afin qu’elle puisse en prendre soin.

Des éleveurs déjà connus des services vétérinaires et de la SPA

En 2004, la Cellule Anti-Trafic (CAT) de la SPA a mené une enquête sur des éleveurs de chiens non déclarés déjà dans le viseur des services vétérinaires pour détention d’animaux dans des conditions catastrophiques. Après investigation, il s’est avéré que les éleveurs, âgés de près de 70 ans, détenaient une quinzaine de chiens de race Yorkshire et Caniche dans une pièce insalubre.

La CAT a déposé une première plainte en 2005 et le couple a alors été condamné en juin 2007 pour ouverture d’un local sans déclaration. Malgré leur engagement à se mettre en conformité, une nouvelle enquête s’est ouverte en 2011 suite à des témoignages mentionnant des faits similaires. Constatant l’état lamentable des chiens, la Cellule Anti-Trafic a déposé plainte, 22 chiens ont été pris en charge et le couple d’éleveurs a été condamné en 2011 pour utilisation de mode de détention inadapté ou pouvant être cause de souffrance.

15 chiens sauvés et cédés volontairement à la SPA

Début 2018, les services vétérinaires ont encore une fois été sollicités pour le signalement de nuisances sonores et olfactives émanant du logement social mis à disposition du même couple à Châtel-de-Neuvre (03).

Après l’ouverture d’une enquête par la Gendarmerie, une visite a été organisée le 29 janvier avec l’assistante sociale en charge du couple ainsi que les services vétérinaires et la SPA. Sur place, notre équipe a découvert 15 chiens détenus dans un état catastrophique, couverts d’excréments et d’urine. Maintenus dans le noir, certains présentaient un état de santé nécessitant des opérations : des chiennes avaient des tumeurs mammaires et des difficultés locomotrices importantes, l’un des chiens était totalement paralysé de l’arrière-train. Seuls 2 des chiens étaient identifiés.

Tous les chiens ont été cédés par leurs propriétaires à la SPA qui en prend aujourd’hui soin dans l’un de ses refuges jusqu’à ce qu’ils soient adoptés.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !