LA SPA PREND EN CHARGE 332 ANIMAUX Dans l’ALLIER

Actualités
LA SPA PREND EN CHARGE 332 ANIMAUX Dans l’ALLIER Sauvetages - Justice
Le jeudi 11 août 2016

LA SPA PREND EN CHARGE 332 ANIMAUX Dans l’ALLIER

Entre le 11 et le 15 juin dernier, une immense chaîne de solidarité est organisée entre de nombreux refuges de la SPA, pour sauver 332 animaux issus d’un élevage de l’Allier (03).

Le 1er juin 2016, un éleveur contacte l’un de nos refuges pour y abandonner des animaux. Il indique également qu’il a pour projet de quitter le territoire, mais qu’il ne sait pas quoi faire de ses animaux, principalement des chiens. Cet élevage industriel fournissait une grande chaîne d’animaleries. Au plus fort de son activité, l’éleveur possédait 600 reproducteurs, et au moment où il fait la demande d’abandonner les animaux, il lui en reste plus de 300.

Notre Cellule Anti-Trafic (CAT) contacte alors l’éleveur et négocie l’abandon de ses animaux, voués à être laissés sur place ou pire, à être euthanasiés. C’est alors qu’une superbe entraide s’est organisée avec de nombreux refuges* pour recueillir et soigner les 332 animaux…

Les équipes de la SPA ont découvert un élevage qui n’était pas aux normes, des locaux insalubres, et des conditions de vie catastrophiques pour les animaux. Ces derniers présentaient tous un stress important dû à l’absence totale de socialisation et de sortie. Il est d’ailleurs très probable que les chiens ne soient jamais sortis de leurs boxes, où ils vivaient à plusieurs dans 5m2. Certains d’entre eux rencontraient des troubles du comportement, d’autres des problèmes de peau, des cécités auditives et visuelles, des tumeurs non soignées…

La responsable du refuge de Valdelancourt (52), témoigne : « Nous avons récupéré 21 chiens (Cane Corso, Yorkshire, Bichon maltais, Shih Tzu, Coton de Tuléar...), tous avec des problèmes de santé. Ils étaient tondus n’importe comment, à l’appareil à mouton, et avaient donc des problèmes de peau, le poil gras, des croûtes, des puces, des nœuds, les ongles abîmés… Il a fallu les toiletter et les soigner. Parmi leurs problèmes de santé, certains ont des souffles cardiaques, des conjonctivites… L’un d’entre eux a la maladie des oreilles de cuir, un chien doit se faire opérer d’une hernie inguinale, un autre fait des crises d’épilepsie. Il y a aussi un chien qui souffre d’une otite chronique, et un autre doit avoir un traitement à vie… » Certains des chiens ont trouvé une famille d’adoption, il en reste à présent 10 au sein de ce refuge. Concernant leur comportement, la responsable souligne leur caractère craintif : « Ils ont peur de l’homme et ne connaissent ni la propreté, ni la laisse, ni les bruits, car ils n’étaient jamais sortis. Il a fallu tout leur apprendre. »

Cette intervention nous rappelle que les animaux de certains élevages industriels français, qui approvisionnent les animaleries, subissent un sort épouvantable et ne sont malheureusement pas en bonne santé. Les acheteurs ne se rendent pas dans ces élevages et les conditions de vie des animaux sont, de ce fait, totalement cachées. Ces acheteurs se font piéger par des animaleries qui prônent la provenance française, soi-disant gage de qualité et de bons traitements, alors que les animaux présentent de nombreux problèmes sanitaires et comportementaux…

Désormais pris en charge et en sécurité, les animaux sont soignés et se rétablissent petit à petit. La SPA salue la forte mobilisation et l’élan de solidarité entre ses différentes structures qui a permis aux animaux de connaître une seconde vie !

 

* Refuges de la SPA : Arry (57), Thionville (57), Forbach (57), Valdelancourt (52), Saint-Parres-aux-Tertres (10), Rennes (35), Le Garric (81), Chameyrat (19), Etalondes (76), Poulainville (80), Tilloy-les-Mofflaines (62), Perpignan (66), Compiègne (60), Rennes (35), Plouhinec (29), Quimper (29), Pornic (44), Redon (35)…

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !