La SPA soutient d’autres associations de protection animale

Actualités
La SPA soutient d’autres associations de protection animale L'association
Le vendredi 5 juin 2015

La SPA soutient d’autres associations de protection animale

La SPA ne se contente pas de protéger les seuls animaux qui lui sont confiés. Depuis plus de dix ans, elle aide plusieurs autres associations de protection animale dont les objectifs sont convergents.

 

Les domaines d’intervention des associations aidées correspondent aux orientations éthiques et politiques de la SPA. Deux grands types d’associations sont susceptibles d’être aidés :

  • celles gérant la stérilisation de chats libres, c’est-à-dire des chats errants qui ne peuvent pas être adoptés mais qui doivent être stérilisés pour éviter un problème de surpopulation.
  • celles qui travaillent auprès de la faune sauvage, des animaux de la ferme ou intervenant à l’échelle internationale.

 

En 2014, 48 associations intervenant sur les chats libres (capture, identification, stérilisation puis remise sur leur lieu de vie), ainsi que 11 associations de la seconde catégorie ont été aidées.

Les dotations financières sont assorties de conditions strictes. « Depuis janvier 2014 et l’arrivée de la nouvelle direction, ce système d’aides a été clarifié et revu dans une volonté de plus grande transparence », explique Pierre Madec, responsable du service Aides de la SPA.

Dorénavant, les aides financières sont soumises au vote du Conseil d’Administration et accordées dans le cadre de conventions précisant clairement les engagements des deux parties. 

Chaque requête fait l’objet d’un dossier étayé dont le modèle est calqué sur celui requis pour obtenir une subvention auprès des collectivités locales : rapport d’activité, rapport financier, courrier motivant la démarche, etc.

La SPA s’assure également que les investissements envisagés ont bien été réalisés.

 

En 2014 par exemple, 12 bonobos ont pu être nourris pendant un an au Congo grâce aux sommes versées par la SPA. Ces dernières ont aussi permis d’acheter divers matériels (foins, bardage pour faire des clôtures et des abris).

Chaque année, de nouvelles associations sont intégrées à la liste des structures aidées, comme Faune Alfort, qui recueille et soigne la faune sauvage péri-urbaine.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !