L'incroyable histoire du sauvetage de Mylord !

Actualités
L'incroyable histoire du sauvetage de Mylord ! Belles histoires
Le jeudi 4 juin 2020

L'incroyable histoire du sauvetage de Mylord !

ALLEZ VENEZ, MYLORD !

Ce petit nom éveille-t-il chez vous un souvenir ?
Une petite rémanence lointaine, assez triste, un peu comme la fameuse chanson de notre Édith Piaf nationale ?
Mais nous allons vous rafraichir la mémoire : pour nous souvenir de sa truffe si attachante, remémorons-nous son parcours du combattant jusqu’à la SPA, puis le travail colossal effectué pour sa remise sur pattes. Et enfin — enfin ! — son accès au droit le plus évident et précieux pour les animaux (pourtant souvent bafoué)… Le droit évident d’être respecté, aimé, choyé au sein d’une famille qui a choisi de l’accueillir et de l’accompagner dans chacune de ses aventures, et ce pour la vie !

 

  1. La chute et son pronostic.
  2. La convalescence en clinique et la recherche d’une Famille Relais.
  3. Parcours en Famille Relais.
  4. Pendant ce temps…
  5. Recherche d’une Famille d’Accueil Définitive.
  6. MyLord démarre aujourd'hui sa nouvelle vie.
     

La chute et son pronostic

Le mercredi 24 avril 2019, journée de grisaille et de pluie à Lons-le-Saunier – mais les gouttes ne sont pas les seules à tomber du ciel. MyLord, un jeune chien de 2 ans et demi de type American Staffordshire Terrier, est défenestré du 3ème étage et chute lourdement au sol.

Comment ce drame a-t-il pu avoir lieu ?

Le propriétaire conduit MyLord chez le vétérinaire – clinique vétérinaire qui travaille entre autres avec la SPA – et explique que l’animal a été percuté par une voiture.
Le pronostic vétérinaire est sans appel : hernie discale avec écrasement d’une vertèbre.
Les pattes arrière inertes, la mobilité de MyLord est sérieusement engagée.

Au vu des blessures, qui ne concordent pas avec les dires du détenteur, ce dernier est très rapidement suspecté de l’avoir lui-même jeté par-dessus le balcon… Le propriétaire repart chez lui avec MyLord, refusant au vétérinaire de le garder.
Ce même jour, le personnel vétérinaire contacte la SPA pour l’avertir de cette affaire douteuse, qui elle contacte les forces de l’ordre. Ces dernières retrouvent le propriétaire et se présentent à son appartement où le prévenu prétend que MyLord ne se trouve pas chez lui. Christine, déléguée-enquêtrice SPA, mène parallèlement une enquête dont les éléments infirment les dires du propriétaire et confirment la présence de MyLord dans le logement. Christine prévient alors la police qui se rend à nouveau à l’appartement, cette fois-ci accompagnée de la SPA : Stéphanie Delauney, la responsable de la Maison SPA de Lons-le-Saunier et Christine, déléguée-enquêtrice. Le propriétaire ouvre finalement son domicile et est emmené par les forces de l’ordre qui octroient l’autorisation à la SPA de saisir MyLord et le chat du foyer.

« MyLord portait tout le malheur qui venait de lui arriver, dans ses yeux. Il était choqué – perdu… dans l’incompréhension et la souffrance de ce qui s’était produit. Nous nous sommes tout de suite pris d’affection pour lui, et surtout nous y avons cru » nous confie Stéphanie.

Bien-sûr, l’histoire montrera que Stéphanie et Christine ont eu raison d’y croire, mais pour autant, la montagne reste à gravir et MyLord est admis en clinique pour les deux mois suivants.

La convalescence en clinique et la recherche d’une Famille Relais

C’est la Clinique Vétérinaire Ledonia de Lons-le-Saunier qui se charge d’accueillir MyLord et dans un premier temps, la situation demeure vraiment préoccupante. Toute l’équipe sur place s’investit beaucoup pour sa santé.

Une des assistantes vétérinaires, Aline, dédie énormément de son temps libre pour aider à la rééducation en clinique. MyLord a besoin de beaucoup d’exercices et de massages pour espérer retrouver graduellement un semblant de mobilité. Il a besoin de beaucoup de temps, de patience, d’attention. Et Aline et l’équipe vétérinaire lui donnent et y croient, tout comme la SPA.

Dès sa prise en charge, des soins commencent et une balnéothérapie s’impose. Des bénévoles de la SPA, dont Patrick (NDLA : un bénévole de la Maison SPA de Lons-le-Saunier), commencent à conduire MyLord à Bourg-en-Bresse. Durant juin et juillet 2019, MyLord bénéficie d’une cure d’une semaine intégrale et de plusieurs autres séances de balnéothérapie afin de l’aider à retrouver la sensation de ses pattes arrières et la possibilité de les mouvoir.

Si le cauchemar ne passe pas immédiatement au conte de fée… se profilent malgré tout de beaux progrès durant sa présence en clinique. Mais les mouvements qu’il retrouve sont-ils simplement des mouvements reflexes ? La spécialiste se pose la question.

Parcours en Famille Relais.

MyLord a quitté la clinique au début de l’été 2019 pour rejoindre Delphine, sa famille provisoire (bénévole de la Maison SPA de Lons-le-Saunier). Tout le foyer accueille MyLord avec beaucoup d’humilité et de chaleur, prêt à fournir tous les efforts nécessaires pour octroyer à ce jeune chien – qui a déjà connu tant de mésaventures – un havre de paix et de sérénité pour se remettre sur pattes.

Aline, elle, continue de rendre visite fréquemment à MyLord, persévère dans les exercices de rééducation, et en profite pour venir aider à changer les pansements.

« Remettre un animal sur pied après un événement si violent demande beaucoup de temps et d’énergie» explique Stéphanie.

Ce temps, Delphine, Aline, Stéphanie et bien d’autres acceptent de le donner.

La clinique de balnéothérapie de Bourg-en-Bresse fermant au mois d’août, c’est une autre clinique – Kinésia de Dijon, avec à sa tête Gilles – qui prend le relais et qui continuera la rééducation.

Martine et Philippe, deux autres bénévoles, se chargent principalement des trajets désormais (en moyenne 2 par semaine), et offrent leur temps et leur affection à MyLord. L’accueil de Delphine et les soins à Dijon continuent ainsi d’août 2019 jusqu’à avril 2020.

Des bénévoles se manifestent pour aider et soulager l’effort soutenu fourni par Delphine et sa famille. L’histoire émeut et motive l’intervention de nouvelles personnes, comme Marine (comportementaliste canine) qui va l’accueillir quelques jours chez elle, Élisabeth ou encore Fanny (bénévoles de la Maison SPA de Lons-le-Saunier) qui l’accueillent un weekend...

Ainsi, MyLord bénéficie d’une précieuse analyse comportementale afin d’évaluer son entente avec ses congénères et s’il a besoin d’aide dans son éducation. Il bénéficie aussi de séances d’ostéopathie qui contribuent à renforcer son bien-être et le succès de sa rééducation

L’effort est collectif et constant car le chemin pour réapprendre à marcher est long et fastidieux. De nombreuses personnes concourent à ce combat contre la paralysie de MyLord et le jeune chien prend bien conscience qu’il est désormais aimé et épaulé.
Il enfile son premier chariot orthopédique dès l’été 2019. Les débuts sont forcément titubants, mais l’émotion est là car les résultats le sont aussi. Ainsi, MyLord débute une nouvelle étape de son parcours mais montre toujours plus de courage.
…Rapidement, tout le monde corrobore le besoin d’un nouveau chariot, plus solide et tout terrain car… les progrès se multiplient !

Le fruit d'un travail intensif mené depuis plusieurs mois devient flagrant. De nombreuses sorties peuvent s’organiser bien plus aisément, et des séances d’hydrothérapie deux fois par semaine durant lesquelles il court sur un tapis immergé dans l’eau.
Les vétérinaires sont optimistes : « L’évolution est très favorable par rapport au pronostic de départ, estime le Dr Nicolle, en charge de My Lord. On a bon espoir que le chien puisse remarcher un jour à peu près normalement ». Le docteur Violot qui le suit à Lons-le-Saunier confirme ce diagnostic.

Comme MyLord gagne en force et en énergie, il lui faut désormais un chariot de sportif !

Pendant ce temps…

Si côté Maison SPA de Lons-le-Saunier, cliniques vétérinaires et bénévoles, tout le monde s’affaire, le siège prend lui-aussi le relais sur les questions juridiques, de placement définitif et de sensibilisation à la terrible histoire de MyLord – loin d’être anecdotique, mais plutôt un exemple connu de situations de maltraitance bien trop fréquentes.

Marine (NDLA : département juridique de la protection animale) se bat pour faire entendre son dossier. Lors de son audience, le propriétaire / prévenu confie avoir voulu faire peur à MyLord. Pour le punir suite à une bêtise, le propriétaire le suspend par-dessus le balcon par son collier…
Les réquisitions du Parquet sollicitent une peine d’emprisonnement de 16 mois fermes. La peine semble juste pour la cruauté infligée, mais – et comme c’est malheureusement souvent le cas dans les affaires de protection animale – le prévenu est relaxé par la juridiction.

À la suite de cette décision, le Procureur de la République et la SPA ont immédiatement fait appel afin de rendre une véritable justice à MyLord.
Ce combat est crucial, car il est à la fois symbolique, mais aussi parce que MyLord fait partie de cette majorité d’animaux maltraités ou négligés : des battants qui ne gardent aucune rancœur envers les humains, et ont énormément d’amour à offrir…

« Il voulait se battre, il voulait vivre : il s’en fiche de ses pattes, il veut vivre et s’amuser. Être aimé » nous raconte Stéphanie.

En même temps, une campagne de sensibilisation et d’appels à la générosité des internautes s’inaugure, pour que MyLord puisse continuer à bénéficier de ses soins indispensables et afin qu’il obtienne son chariot de compétition ! La presse (nationale et locale) s’intéresse à son histoire, et un reportage a même lieu chez Delphine. Mais ce n’est pas fini !

Une collecte Toudou dédiée est créée et 700€ de dons en chèques sont envoyés directement à la Maison SPA de Lons. Achevée le 31 Octobre 2019, la collecte Toudou s’élève à 6 403€ collectés et 183 contributeurs.
Pour un total de 7103€ de dons reversés à MyLord directement ! Remerciement spécial pour une grande dame de Bayonne, Madame C. qui nous a soutenu généreusement les soins de MyLord pendant de longs mois. 
Ce montant n’est pas de trop, car plus de 6000€ ont déjà été dépensés pour lui depuis que la SPA a recueilli MyLord fin avril 2019. De quoi prouver à tous que la SPA ne recule devant rien devant le bien-être d’un seul et même chien, et de chacun des pensionnaires qui rejoignent ses refuges et Maisons SPA.

Recherche d'une Famille d'Accueil Définitive.

Pendant que l’horizon s’éclaircit, les progrès continuent. MyLord peut dorénavant marcher maladroitement environ 15 minutes, et circule le reste du temps dans son nouveau chariot tout neuf.

« Nous croyons en MyLord ! Il se bat, il est formidable » témoigne Mélody Bernard (Bureau des Familles d’Accueil Définitives (FAD) et des Familles Seniors).

Grâce à Delphine, MyLord se remet progressivement dans les meilleures conditions qui soient, et Mélody et la Maison SPA de Lons-le-Saunier ont l’opportunité de chercher et trouver une famille d’accueil définitive : LA perle rare qui accueillerait MyLord.

« Le savoir chez Delphine qui en prenait vraiment soin nous a permis d'attendre de vraiment trouver la bonne FAD. Son rôle a donc été très important » précise Mélody qui bataille corps et âme pour lui trouver une famille.

Cette recherche ardue paye, car Mélody reçoit bientôt la candidature de Cynthia et de sa famille. Mathieu Kassovitz, lui-même très sensible à la protection animale et à l’histoire de MyLord se propose au cas où la rencontre avec entre MyLord et Cynthia n’aboutit pas.

Cynthia est une assistante vétérinaire spécialisée en rééducation. Elle semble avoir le profil idéal et a flashé sur MyLord dès qu’elle a vu sa truffe…Mais ce n’est pas tout, car Cynthia a de l’expérience.
Elle a déjà connu l’accueil d’un staff handicapé, et s’est occupée de lui avec ferveur et dévouement jusqu’à la fin. Le perdre a été très difficile et une immense peine pour elle.

Cynthia connait donc non seulement très bien la race de MyLord, et l’aime de tout son cœur, mais en plus son expertise et son expériences professionnelles et personnelle rendent son handicap tout sauf rédhibitoire, bien au contraire.
C’était l’aider qu’elle souhaite, et c’est l’aider qu’elle va faire. Avoir trouvé MyLord, c’est aussi s’investir dans une nouvelle vie à embellir, soigner et choyer.

« Nous n’aurions pas pu trouver mieux que Cynthia. Le regard de MyLord était joyeux dès sa rencontre avec cette famille. Cette histoire se termine vraiment bien. » commente Stéphanie.

Quand la rencontre se fait… le charme ne met pas plus d’une seconde à opérer : c’est un véritable coup de foudre.
La rencontre semble écrite. L’attention et l’affection est immédiate et extrêmement émouvante pour tous. Même si aucune adoption n’est anodine, ni banale, c’est une forme de miracle pour ces deux êtres qui n’attendaient que de se rencontrer.

C’est donc décidé. MyLord a trouvé la nouvelle famille qui partagera toute sa vie. Le foyer de Cynthia commence donc à attendre que tout soit prêt et coordonné pour son accueil…
Mais évidemment, le confinement s’en mêle et le transfert, qui devait s’effectuer la première semaine du confinement (le 20 mars), est décalée.

La famille compte alors les jours avec une grande hâte jusqu’à ce qu’enfin, le jour tant attendu n’arrive…

MyLord démarre aujourd'hui sa nouvelle vie.

Il déborde d'énergie. À bord de son chariot tout-terrain, aucune promenade ne l'arrête !
Une nouvelle vie remplie d'amour, de jeux, de tendresse et de rires. Toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à ce parcours du combattant vers la réhabilitation, vers cette nouvelle mobilité, peuvent vraiment se féliciter. D’ailleurs, nous les félicitons. C’est à notre tour aujourd’hui de raconter leur histoire comme nous venons de le faire, pour leur rendre un hommage à la hauteur du travail titanesque effectué.

La vie de MyLord n’a pas qu’été sauvée, elle a été enchantée par toutes les interventions des équipes bénévoles et salariées, de la SPA comme des cliniques, des internautes, de toutes les personnes qui se sont émues d’une telle aventure.

Une véritable happy-end qui illustre à la perfection la mission que la SPA se donne. Sauvetage, prise en charge, évolution, sensibilisation, adoption.
Toutes ces étapes inhérentes précèdent le bonheur de l’animal qui mérite cette seconde chance : il est enfin chez lui… pour la vie.

 

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !