Manifestation unitaire à Vesoul : une forte mobilisation contre l’exploitation des visons.

Actualités
Manifestation unitaire à Vesoul : une forte mobilisation contre l’exploitation des visons. Mobilisons-nous !
Le lundi 13 mai 2019

Manifestation unitaire à Vesoul : une forte mobilisation contre l’exploitation des visons.

Le 4 mai dernier, 200 militants et des dizaines d’associations se sont réunis pour s’indigner contre la fourrure et l’agrandissement de l’élevage de visons à Montarlot-lès-Rioz (70).

Une manifestation qui s’est déroulée dans un esprit convivial.

Les militants étaient nombreux à répondre à l’appel contre l’agrandissement de l’élevage de Montarlot-lès-Rioz (70), autorisé à exploiter jusqu’à 7 700 visons. Cette cruauté infligée aux visons dans le seul but d’exploiter leur fourrure est inconcevable alors que les attentes des Français sont claires et que de plus en plus de pays ont interdit ces élevages.

40 associations se sont mobilisées dans un appel pacifique et solidaire pour protester et demander la fin de l’élevage des visons. Parmi elles, Combactive, L214, France Nature Environnement Haute-Saône (HSNE), Dignité animale, No Corrida et bien sûr la Société Protectrice des Animaux. Après un moment de convivialité au sein du village associatif où plusieurs associations présentaient leurs combats et d’un stand de restauration végétale, la manifestation a débuté à 15h dans les rues de Vesoul et a rassemblé environ 200 personnes. La pluie battante n’a pas atteint la motivation des militants !

Le combat se poursuit sur le plan judiciaire

Au même moment, la Préfecture a reçu une délégation composée de Combactive, la SPA, HSNE et L214 afin d’expliquer les horreurs que représentent les élevages de visons et de rappeler le combat engagé contre cette autorisation d’agrandissement accordée à l’élevage de Montarlot-lès-Rioz (70). Aux côtés de Combactive, la SPA a décidé d’attaquer devant le Tribunal Administratif cette décision qui, au-delà des considérations de protection animale, présente de graves et nombreuses carences environnementales.

Et sur le plan politique

Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a récemment engagé une concertation sur les animaux sauvages captifs dont les élevages de visons. Les associations, dont la SPA, attendant des mesures fortes et l’interdiction de ces pratiques.

Alors que les besoins naturels des visons, animaux solitaires et semi-aquatiques, sont totalement incompatibles avec les conditions de détention en élevage qui de plus sont sources de souffrances les conduisant à des stéréotypies, agressivité et automutilation. Alors que 84 % des Français estiment que la France doit interdire l’élevage d’animaux pour leur fourrure, selon un sondage YouGov de 2018 (source : L214). Alors que ces élevages sont une source de nuisances environnementales majeure. Alors même que leur nombre est réduit avec un impact minime en termes d’emplois et de revenus agricoles. Qu’attend la France pour agir ?

La protection animale est un combat de tous les jours. La SPA réitère son indignation face à ces pratiques qui représentent une abomination pour les animaux et une aberration écologique et économique. Nous invitons tous les sympathisants de la cause animale à militer contre cette cruauté faite envers les visons.

L214, Combactive, Haute Saône Environnement et la SPA se sont mobilisés le samedi 4 mai 2019 contre l'élevage de visons.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !