Ouragans : la SPA apporte un soutien matériel et psychologique aux victimes des îles dévastées et leurs animaux

Actualités
Ouragans : la SPA apporte un soutien matériel et psychologique aux victimes des îles dévastées et leurs animaux L'association
Le vendredi 29 septembre 2017

Ouragans : la SPA apporte un soutien matériel et psychologique aux victimes des îles dévastées et leurs animaux

Après le désastre provoqué par les ouragans Irma et Maria, les habitants et les animaux des îles de Saint-Martin, Saint-Barthélemy et de Guadeloupe se sont retrouvés démunis et sans repère.

Une opération d’assistance d’envergure a alors été mise en place par la SPA avec un pilotage opérationnel organisé par la délégation en Guadeloupe. Grâce au fabuleux travail effectué par l’équipe sur place, ainsi que par les différents acteurs de la protection animale - les vétérinaires de l'AVPLG, les animaleries et les fourrières -, des propriétaires et leurs animaux ont déjà pu être pris en charge. La délégation de la SPA étudie les solutions afin de tout mettre en œuvre pour ne pas laisser les animaux livrés à eux-mêmes et venir en aide aux animaux abandonnés par les familles rapatriées en métropole qui n’ont pas été autorisées à emmener leur compagnon avec elles.

Dans les 48h qui ont suivi le passage d’Irma, l’acheminement de 600 kilos de croquettes et d’une dizaine de cages auprès des propriétaires d’animaux à St Martin a été effectué afin de subvenir aux besoins les plus urgents. La SPA a ensuite réalisé une deuxième commande et livraison d’un conteneur de plus de deux tonnes de nourriture pour chien, chat et chevaux ainsi que 140 cages de toutes tailles et produits vétérinaires à destination de la Guadeloupe. En parallèle, l’équipe SPA présente en Guadeloupe a mis en place une Cellule d’Urgence à l’aéroport de Pointe à Pitre pour accueillir, informer et aider les familles avec leurs animaux qui arrivent en bateau depuis les îles de Saint Martin et Saint Barthelemy.

En prenant directement contact avec les victimes de Saint-Martin et en leur mettant à disposition des cages, la SPA a rapidement permis à des propriétaires de pouvoir rejoindre la Guadeloupe avec leurs animaux.

« La petite chienne Wallie était bloquée avec sa maîtresse sur l’île de Saint-Martin suite au passage de l’ouragan Irma car son embarquement était refusé. La SPA a donc assuré un soutien téléphonique jusqu'à l’obtention de leur embarquement. Wallie est finalement parvenue à embarquer avec sa maîtresse pour rejoindre Pointe à Pitre en Guadeloupe. Leur arrivée se fit dans une grande émotion et la maîtresse de Wallie était heureuse d’avoir pu quitter l’île avec sa chienne. » confie Isabelle, Présidente bénévole de la délégation SPA de Guadeloupe.

Le vétérinaire en relation avec la SPA apporte de son côté des soins aux animaux dans le besoin et reconditionne l’alimentation en petite quantité afin que les pompiers puissent aller les distribuer. Les bénévoles de la SPA continuent aujourd’hui encore de renseigner les réfugiés arrivés à Pointe à Pitre et mettent tout en œuvre pour permettre le rapatriement en métropole des animaux. En effet, les réfugiés en Guadeloupe attendent souvent plusieurs jours avant de pouvoir être rapatriés en métropole. Garce à la volonté et la persévérance des bénévoles SPA, de belles histoires naissent chaque jour.

« Isko, un petit croisé fox-terrier et sa maîtresse sont arrivés en Guadeloupe le 14 septembre dernier. Très éprouvés par le passage de l’ouragan et la difficulté à rejoindre la Guadeloupe, l’équipe de la SPA s’est proposée de prendre Isko en charge le temps que sa maîtresse puisse effectuer les démarches administratives pour s’inscrire sur les listes pour un rapatriement en métropole. En état de stress total à son arrivée, Isko s’est détendu au fil des jours, réconforté par les bénévoles de la SPA. Devenus meilleurs copains durant quelques jours, Isko participe même à une séance de photo selfie avec Anthony, l’un de nos bénévoles ! C’était un vrai bonheur d'avoir pu les aider et leur apporter présence, écoute et réconfort dans les moments de découragement et de détresse » raconte Isabelle.

Isko et sa maîtresse ont finalement pu embarquer le 24 septembre pour rejoindre la métropole.

La délégation SPA de Guadeloupe étudie aujourd’hui comment rapatrier les animaux restés seul sur l’île de Saint-Martin vers la Guadeloupe pour ensuite les rapatrier sur la métropole. Un partenariat avec IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) est également en cours afin de coordonner les aides et organiser les dernières opérations.

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !