Printemps : attention dangers ! Suivez nos conseils pour protéger votre animal

Actualités
Printemps : attention dangers ! Suivez nos conseils pour protéger votre animal Le saviez-vous ?
Le vendredi 13 avril 2018

Printemps : attention dangers ! Suivez nos conseils pour protéger votre animal

Le printemps est de retour et annonce les beaux jours. Cette saison est une des plus réjouissantes de l’année. C’est l’occasion de passer plus de temps dehors, de se promener et de profiter de bonnes balades avec nos amis à quatre pattes. Cette saison annonce aussi le retour de parasites et d’insectes ainsi que l’éclosion des fleurs. Tous ces éléments peuvent être un danger pour votre animal.

La SPA vous donne quelques conseils pour que votre compagnon puisse s’amuser tout en étant protégé.

Le danger des tiques et des puces

Avec le retour des beaux jours, les différents parasites sont de sorties et vont agresser votre animal de compagnie. Les puces se nourrissent du sang de votre animal et vont alors laisser des points noirs dans le pelage qui sont en fait les matières fécales des puces. Les tiques vont également se nourrir du sang mais ils se fixeront sur des zones où la peau est fine comme les oreilles ou la tête en général. Le danger pour votre compagnon est la transmission de maladies ou d’infestations bactériennes.

Pour éviter ce genre de désagrément, il est impératif de protéger votre animal de compagnie avec des antiparasitaires. Il en existe deux types :

  • Les antiparasitaires internes, aussi appelés vermifuges, traitent les parasites du tube digestif.
  • Les antiparasitaires externes traitent des parasites sur la peau et le pelage. Il en existe en comprimé ou en pipette.

Pour plus d’informations et pour être  conseillé au mieux, contactez votre vétérinaire.

Les chenilles processionnaires : mortellement dangereuses

Les chenilles processionnaires sont des insectes qui muent en papillon de nuit. Elles sont surtout présentes dans le Sud de la France. Les nids en soie sont facilement visibles lors de la métamorphose, autour de mars/avril. La chenille n’est pas dangereuse toute l’année, seuls les derniers stades larvaires sont urticants. Ces poils venimeux constituent un véritable danger pour les chiens et les chats. Ils peuvent provoquer de très graves lésions, notamment sur la langue, allant jusqu’à la nécrose.

Il n’y a pas de remède ou d’antidote contre les effets de ces chenilles urticantes. Si votre animal a été en contact avec ce nuisible, amenez-le au plus vite chez votre vétérinaire. Il sera le seul à pouvoir réaliser un nettoyage approprié de la zone, donner des anti-inflammatoires, des antihistaminiques, des antidouleurs et des antibiotiques.

Il est donc important d’éloigner vos animaux des nids de chenilles et pour prévenir tout danger pour les autres animaux, prévenez votre maire. Certaines communes ont des plans de gestion des invasions de chenilles processionnaires.

Les plantes toxiques et les allergies

Le printemps rime avec fleurs et plantes. Certaines peuvent être toxiques et entraîner de graves troubles pour votre animal. Le problème : les végétaux ne sont pas tous toxiques de la même manière. Pour certains se sont les feuilles, les fleurs, pour d’autres il s’agit des baies ou des racines. Quelques exemples de plantes toxiques :

  • La tulipe, la jacinthe, le yucca… entraînent une toxicité digestive.
  • Le muguet entraine une toxicité cardiaque.

En cas d’ingestion d’une plante rendant votre animal malade, ne le faites pas vomir, ne lui donnez pas à manger mais amenez-le chez un vétérinaire avec la plante ou au moins le nom.

Nos compagnons à quatre pattes peuvent eux aussi être touchés par des allergies saisonnières comme le pollen au printemps. Si votre animal se gratte la même zone, perd des poils ou à des éruptions cutanées, consultez un vétérinaire sans plus attendre.

Pour éviter au maximum ces désagréments, renseignez-vous sur les différentes plantes et fleurs pour éloigner votre animal d’une source dangereuse pour lui.

Attention aux fenêtres ouvertes

Avec l’arrivée de la belle saison, on a tendance à laisser ses fenêtres ouvertes ou entre-ouvertes. Certains chats y voient là une formidable occasion de sortir pour prendre l’air et cela peut représenter un réel risque pour eux. C’est ainsi que l’on retrouve :

  • des chats coincés dans la fenêtre
  • des chats disparus suite à leur fuite
  • des chats malheureusement morts après être tombés ou avoir sauté d’une fenêtre d’un étage trop élevé

 

Pour toutes ces raisons, surveillez toujours votre animal de compagnie !

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !