Quelles suites pour les animaux sauvages dans les cirques ?

Actualités
Quelles suites pour les animaux sauvages dans les cirques ? Mobilisons-nous !
Le mercredi 17 juillet 2019

Quelles suites pour les animaux sauvages dans les cirques ?

Suite à la démission de François de Rugy au sein du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES) et à la nomination récente d’Elisabeth Borne, les associations de protection animale s’inquiètent du sort des animaux dans les cirques.

Le mouvement au ministère ébranle les décisions en cours sur la cause animale.

La concertation mise en place par François de Rugy sur la faune sauvage captive s’est terminée le 3 juillet dernier.  Lors de cette rencontre, la SPA, accompagnée des 11 autres associations de protection animale, avait proposé des mesures concrètes au gouvernement afin de légiférer sur la fin de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques.

Suite à la démission soudaine du ministre de la transition écologique et solidaire, les associations s’inquiètent du sort des animaux. L’attente est grande, que ce soit du côté des Français, qui se sont clairement exprimés sur le sujet faisant des animaux de cirques un enjeu de société et une préoccupation première, que du côté des associations de défense des animaux et des vétérinaires. 

Les vétérinaires rejoignent les associations de protection animale dans le combat contre les animaux de cirque.

Des vétérinaires français se positionnent CONTRE la présence des animaux sauvages dans les cirques !

Sur le plan scientifique, ces spécialistes du bien-être animal estiment que les structures de spectacle itinérantes ne peuvent en aucun cas satisfaire les impératifs biologiques, comportementaux et sociaux des animaux captifs ! Cet avis est fondé sur des études scientifiques internationales et partagé par de nombreux vétérinaires étrangers. Ces vétérinaires demandent au Gouvernement de prendre position à la rentrée 2019 pour des cirques sans animaux.

Affaire à suivre…

Suite à sa démission récente et à l’élection d’Elisabeth Borne, quel va être le sort des animaux ? Seront-ils les sacrifiés de cette regrettable affaire ?

La SPA demandera un rendez-vous au MTES pour garantir la poursuite des démarches en faveur des animaux dans les cirques, delphinariums, élevages de fourrure et zoos.

Afin de sensibiliser le public à la souffrance vécue par les animaux sauvages dans les cirques, la SPA a conçu une brochure informative > TELECHARGER LA BROCHURE

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !