Saisie d’animaux réalisée par la SPA dans un élevage clandestin de Chambley (54)

Actualités
Saisie d’animaux réalisée par la SPA dans un élevage clandestin de Chambley (54)
Le jeudi 21 novembre 2013

Saisie d’animaux réalisée par la SPA dans un élevage clandestin de Chambley (54)

La SPA est intervenue mardi 19 novembre au matin dans un chenil sauvage de Chambley pour sauver des chiens et chats des mains d’une éleveuse peu scrupuleuse.

C’est au petit matin que la SPA, accompagnée par des gendarmes de Mars-la-Tour et un important dispositif de militaires, est intervenue dans un chenil sauvage à Chambley. Celui-ci était aménagé dans un ancien hôtel-restaurant, laissé à l’abandon depuis plus de 20 ans.

L’intervention fait suite à une enquête préliminaire effectuée par la communauté de brigade de Mars-la-Tour. La responsable de l’élevage, bien connue de la Cellule Anti-Trafic de la SPA, avait déjà été condamnée à maintes reprises pour des faits similaires, et n’a pas tenu compte de l’interdiction d’exercer qui lui a été assignée. La SPA s’était constituée partie civile dans plusieurs de ses procès. Sa dernière condamnation pour « mauvais traitements sur des animaux » remonte au 1er octobre 2013. Elle avait écopé de 10 mois d’emprisonnement dont 6 avec sursis, d’une amende ainsi que d’une interdiction d’exercer. Elle vendait les animaux sur un site de petites annonces à des prix défiant toute concurrence. Dans le cadre de cette nouvelle procédure à l’encontre de l’éleveuse pour escroquerie, les gendarmes ont demandé à la SPA d’intervenir pour prendre en charge les animaux.

Les équipes de la SPA, accompagnées par les militaires, ont trouvé à l’intérieur du bâtiment des chats et des chiens de race, dans un état déplorable et évoluant dans un habitat insalubre. L’élevage ne respectait aucunement la réglementation en vigueur. Les équipes ont retrouvé des animaux dans toutes les pièces de l’établissement. La plupart d’entre eux sont dans un état de maigreur avancé et vivaient dans leurs déjections. Des dizaines de chiens étaient attachés dans des boxes situés à l’arrière du bâtiment avec des colliers étrangleurs, n’ayant que l’eau de pluie pour s’hydrater. Ils ont été pris en charge immédiatement par la SPA, de même que les jeunes chiots de trois femelles. Des chats étaient enfermés dans des cages à lapin pour certains, vivant dans leur urine et leurs excréments, et les équipes ont retrouvé des chatons dans des boîtes en bois et en plastique. Une femelle Bouvier Bernois a également été retrouvée avec ses nouveau-nés dans une grosse caisse en principe utilisée pour le transport.

La SPA a saisi 38 chiens, 30 chats, 6 lapins et 1 cochon d’Inde. Tous les animaux ont été retirés du taudis et sont actuellement sous réquisition judiciaire. La SPA est en attente d’une décision de justice sur la cession des animaux. Ils seront ensuite transférés dans nos refuges SPA pour être proposés à l’adoption. Ils sont à l’heure actuelle soignés et surtout nourris, au vu de leur état de sous-nutrition.

 

Article de l'Est Républicain

Article du Républicain Lorrain

 

 

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !