Sauvetage de 110 animaux dans un élevage​

Actualités
Sauvetage de 110 animaux dans un élevage​ Sauvetages - Justice
Le dimanche 16 mai 2021

Sauvetage de 110 animaux dans un élevage​

La SPA est intervenue le 26 mars dernier dans un élevage pour sauver près de 110 animaux qui vivaient des conditions invivables. ​

Découvrez notre podcast : les coulisses de ce sauvetage

​L’investigation​

En 2019, la Cellule Anti-Trafic (CAT) de la SPA commençait à surveiller un élevage douteux, après avoir reçu plusieurs plaintes de particuliers, dont les animaux décédaient peu après l’achat.​

Après investigation, la CAT avait signalé cet élevage auprès de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de Haute-Saône qui est intervenue sur place. Après avoir constaté plusieurs manquements à la législation, l’élevage a été mis en demeure. Malheureusement, la mise en demeure est restée lettre morte et l’état des animaux a continué à se dégrader. La DDCSPP a alors demandé à la SPA d’intervenir le 26 mars dernier pour les sauver.​

Le sauvetage des animaux​

Le sauvetage aura duré près de sept heures et aura mobilisé une dizaine de personnes (gendarmerie, DDCSPP, vétérinaire mandaté par les autorités, équipes de la SPA pour aider à la manipulation des animaux). Il n’en fallait pas moins pour sauver les 81 chats et 27 chiens découverts dans des conditions déplorables.​

Les trois quarts de ces animaux n’étaient pas en règle, n’étaient pas vaccinés contre la rage, malgré leurs puces étrangères (Europe de l’Est).​

​« Nous intervenions dans un élevage de chats mais avons eu la surprise de trouver 27 chiens, non déclarés. Il n’y avait pas assez de nourriture, d’eau et de litière pour la totalité des animaux. L’odeur d’urine et d’ammoniac était prenante en entrant dans la maison. Certains chats portaient même des couches, qui n’étaient pas changées, provoquant des infections à ces pauvres bêtes… Nous avons également pu constater l’absence de nurserie, impensable dans un élevage, et de locaux pour isoler les animaux malades ou blessés. Certains vivaient dans une obscurité totale. » témoigne Élodie, membre du service juridique protection animale de la SPA.​​

L’état déplorable des animaux…​

Soumis à ces terribles conditions de vie, peu d’animaux étaient en bonne santé : cachexie, gale des oreilles, diarrhées, ulcères cornéens, parasites, lésions liées à la teigne et aux puces, coryza… la liste est longue et non exhaustive. Les animaux vivaient entassés par dizaine dans des pièces exigües, et se transmettaient donc rapidement des maladies.​

Les autorités ont pu négocier sur place avec l’éleveuse la session des animaux. La SPA a déposé plainte pour mauvais traitements commis par un professionnel. Elle est dans l’attente de l’audience et espère des peines exemplaires. ​

Et maintenant ?​

Les animaux sont actuellement soignés par les équipes de la SPA dans les refuges. Leur rétablissement sera long, mais une fois vaccinés, identifiés, stérilisés et leur situation régularisée, ils pourront être adoptés.​

Partager l'article

Sur le même sujet :

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !