Petits conseils pratiques

 Dandy

Adopter un animal n'est pas un acte anodin. C'est un engagement pour plusieurs années (de 12 à 18 ans), cela demande du temps, de la patience et beaucoup d'amour. Un animal est un être vivant qui a des sentiments et des besoins. Chiens et chats ont souffert de leur abandon et redonnent leur confiance difficilement, une fois acquise, c'est pour la vie. Ne les décevez pas une seconde fois. Si vous ne pouvez pas assumer tout ce qu'avoir un animal veut dire, n'en prenez pas. Pensez à leur bonheur avant tout car eux ne vivent que pour nous rendre heureux.

Brisby 

♥♥♥

 Timon

Haïku 

Petits conseils canins

 

Fermeté et cohérence : Quelque soit le caractère de votre chien (craintif, dominant, posé...), il est primordial de rester ferme et cohérent dans son éducation dès le départ. Il est impératif de le laisser à sa place de chien. Comme le loup, le chien a besoin d'un chef de meute pour son bon équilibre, imposez-vous en tant que dominant. Ne pensez pas que vous le traumatiserez, il sera peut être dérouté au départ mais se pliera bien vite à sa hiérarchie car il en a besoin. Ne croyez pas qu'il vous aimera moins, bien au contraire, il vous verra comme son Dieu et vous sera plus que dévoué. Ne pas confondre brutalité et fermeté. La phrase "une main de fer dans un gant de velours" est de loin la mieux adaptée à l'éducation d'un chien.

 

Le détachement : travailler le détachement pour éviter que la solitude devienne un problème. Ne pas laisser votre chien vous suivre partout dans la maison et le renvoyer à sa place, qui devra être dans un lieu de retrait et non de passage, pour ne pas qu'il s'approprie la pièce.

 

Le repas : laisser votre chien manger dans un lieu calme et lui laisser sa gamelle 1/4 d'heure. S'il ne la pas finit dans ces temps, tant pis pour lui, il mangera mieux à son prochain repas. Ce petit rituel vous permet de garder votre statut de dominant, ce n'est pas lui qui décide mais vous, par contre, laissez-le tranquille pendant la prise de son repas. Vous n'aimeriez pas que l'on mette nos mains dans votre assiette, il en va de même pour votre chien. Avec une bonne hiérarchie, il ne vous grognera jamais après, ne vous montrera jamais les dents et saura qui est le maître, pas besoin de l'embêter pendant qu'il mange.

 

Les balades : il est primordial de sortir votre chien au minimum 2 fois par jour pour la sociabilité et l'équilibre de votre toutou. Il est très important que votre chien fasse des rencontres canines et jouent avec d'autres chiens, puisse avoir des moments de liberté et d'exploration, et découvre les bruits et le monde qui l'entoure. Un jardin, quel que soit sa taille, ne suffit pas. Votre chien a vraiment besoin de voir l'extérieur et cela évitera bien des problèmes (fugue, destruction, agressivité envers les autres chiens ou les personnes étrangères...) et lui permettra, en plus, de créer de grands moments de complicité avec son maître.

 

Les enfants : enfant et chien ne sont pas incompatibles. Il suffit juste de respecter certaines règles. Il est impératif d'apprendre à votre enfant de respecter la tranquillité du chien, notamment au moment des repas et sur son lieu de couchage. Ne JAMAIS laisser un enfant seul avec un chien. Si l'enfant respecte le chien, celui-ci fera de même et ils deviendront 2 amis complices.

En cas de naissance, il est important de ne pas changer les habitudes et de donner toujours le même amour et la même attention à votre chien. Votre toutou acceptera très bien le mini humain s'il n'est pas délaissé pour lui, il l'accueillera dans sa famille avec plaisir et deviendra même son ange gardien.

 

Grand chien ou petit chien : ne vous fiez pas à la taille, un grand chien sait très bien se faire tout petit et sera plus calme et moins envahissant qu'un petit chien qui ne tiendra pas en place. Un grand chien peut très bien s'adapter en appartement, ils sont pour la plupart posés du moment qu'ils ont leurs promenades quotidiennes. Alors, ne vous arrêtez plus sur la taille mais voyez plutôt le comportement.

 

Avoir un autre chien : si vous avez déjà un chien et que vous souhaitez en adopter un autre, la règle n°1 est d'agrandir son coeur et non de le partager, autrement dit, de donner le même amour pour chacun et ne pas privilégier le nouveau au détriment de l'ancien. Il est nécessaire de laisser un temps d'adaptation pour que chacun trouve sa place et s'habitue l'un à l'autre. Les chiens ont leur propre hiérarchie, il est important de les laisser s'imposer, sans intervention humaine, pour un bon équilibre dans la meute.

 

Avoir un chiot : c'est mignon, c'est petit, c'est amusant, c'est craquant mais il faut savoir qu'un chiot grandit et que les bêtises nous énervent souvent plus vite qu'elles ne nous font rire. Un chiot demandera énormément de temps pour son éducation. Vous aurez tout à lui apprendre : la solitude (destruction, aboiements...), la propreté, la sociabilité (avec les autres animaux, avec les humains...) et les bases d'éducation. De plus, malgré une bonne éducation, nous ne pouvons garantir le caractère du chiot à l'âge adulte. Contrairement au chien adulte où le caractère est déjà affirmé et qui sera plus attentif et reconnaissant.

 

 Tigra

Köpek 

♥♥♥

 Freezer

Tilo 

 

Petits conseils félins

Les griffes et les morsures : les chats jouent beaucoup avec leurs pattes et s'ils n'ont pas appris à ne pas mettre les griffes, le jeu peut vite devenir désagréable pour l'humain. Pourtant, rien de catastrophique, il suffit de lui apprendre en lui disant "NON" quand il griffe et arrêter le jeu s'il ne comprend pas. Le chat étant très joueur, il va vite comprendre que s'il veut continuer de s'amuser avec vous, il faudra qu'il y aille plus en douceur. Il en va de même pour la "morsure" qui n'est pas véritablement une morsure mais une mise en garde, votre chat veut être tranquille, il en a assez de jouer ou d'être caressé ,et hop, il vous mord. Pour éviter ça, il faut reconnaître les signes avant coureurs : votre chat baisse les oreilles, émet un sourd grondement, remue la queue plus vite que d'habitude... il est temps de le laisser en paix. Il faut aussi savoir que les chats n'apprécient que très rarement d'être caressés sur le ventre, certains se pavanent pour avoir des câlins sur le bidon mais quand ils n'aiment pas ça, il ne faut pas insister.

 

Eduquer un chat : il ne faut pas croire qu'un chat ne comprend pas, ils sont très intelligents et réceptifs quand on les sollicite. Au contraire des chiens, ils ne recherchent pas absolument à apprendre mais ils comprennent énormément de choses à partir du moment où on leur apprend en douceur et qu'on leur parle aussi bien sûr. Evidemment, un chat ne sera jamais au niveau d'obéissance d'un chien, il ne s'assoiera pas à la demande, ni ne se couchera mais ils comprennent très bien les interdits et certains petits tours, aller chercher la balle par exemple, il suffit de leur apprendre en s'amusant. Un chien vous obéit pour vous faire plaisir, le chat lui vous obéit si ça lui fait plaisir. C'est tout le charme du chat, un vrai petit félin apprivoisé mais avec son côté sauvage.

 

Chat d'appartement ou chat d'extérieur : un chat, tant qu'il n'est pas habitué à sortir dehors, peut vivre sans souci en appartement. Evidemment, si vous commencez à le faire sortir, il s'y fera très vite et  pourrait supporter de moins en moins l'enfermement. Un chat est curieux de nature donc si on le laisse vagabonder, il s'aventurera avec plaisir au dehors. Il ne faut pas croire que c'est cruel de ne pas faire sortir un chat, s'il ne connait pas l'extérieur, il ne réclamera pas à sortir. Bien sûr, on ne peut pas obliger tout-le-monde à garder son chat chez soi, cependant, avant de le faire sortir, il faut attendre un minimum que votre minet se soit bien fait à votre maison et à vous afin qu'il ait ses repères et retrouve le chemin de votre maison une fois sa balade terminée. Nous préconisons un temps d'adaptation de 2 à 3 mois environ mais pour certains chats, ça peut être beaucoup plus long. Tout va dépendre de son caractère et de son évolution si c'est un chat craintif à la base. Il faut aussi savoir que dehors tout est danger pour le chat : les voitures, les chiens, parfois les gens (empoissonnement, piège, maltraitance...) et aussi les autres chats qui peuvent se bagarrer et transmettrent des maladies contagieuses et mortelles telles que le FELV (leucose) ou le FIV (sida du chat), il n'existe pas de vaccin pour ce dernier. Sachez que si vous ne voulez pas que votre chat sorte, ce n'est pas un souci, ne l'habituez pas tout simplement, ne le sortez pas avec un harnais pour lui faire découvrir le dehors, laissez-le tout simplement chez vous. Et si vous souhaitez voir votre petit minou dans votre jardin, laissez-le à la maison pendant quelques mois sans sortir pour qu'il s'habitue bien aux lieux et à vous et petit à petit, sortez-le avec un harnais pour lui faire découvrir les limites de son territoire et doucement, il fera sa petite vie à l'extérieur.

 

Les enfants : tout comme avec un chien, la cohabitation entre un enfant et un chat n'est pas du tout impossible mais là aussi, il faut respecter certaines règles dont la principale qui est : le respect du chat. Un chat sera beaucoup moins patient qu'un chien et risque soit de se braquer et de fuir dès qu'il voit l'enfant qui l'embête un peu trop, soit finir par griffer pour faire comprendre qu'il en a assez, il est impératif d'apprendre à votre enfant à respecter le chat. Si l'enfant est doux, le chat saura faire patte de velours et couvrira volontiers de câlins son mini maître.

 

Avoir un autre chat : si vous avez déjà un chat et souhaitez en avoir un autre, réfléchissez bien. Un chat est territorial, il n'apprécie que rarement de partager son espace. Après, bien sûr, cela dépend du caractère de votre chat, certains sont extrêmement joueurs et sociables et dans ces cas-là, aucun souci, il suffit d'adopter un autre matou joueur qui sera son compagnon. Si votre chat est un dominant et aime sa tranquillité, il est préférable de le laisser vivre sans autres chats sous peine de bagarres ou même de désertement de la maison. L'idéal est bien sûr d'adopter 2 chats en même temps, qui vivront ensemble dès le début et qui sauront partager leur territoire. Amenez un autre chat alors que le vôtre est déjà bien implanté chez vous est risqué, il faut vraiment bien décoder le caractère de votre matou pour savoir s'il sera plutôt cool et acceptera un congénère avec plaisir ou sera plutôt dominant et fera tout pour lui mener la vie dure. Que votre chat soit d'un bon caractère ou non, il faudra un temps d'adaptation pour qu'il accepte le nouveau félin. Une fois accepté, ils seront 2 frères siamois qui ne pourront plus se séparer.

 

Avoir un chaton : comme le chiot, un chaton est attendrissant, trognon, coquin et très joueur mais tout comme le chiot, son caractère peut changer en grandissant. Il demandera aussi du temps et de l'éducation. Il n'est pas inutile de rappeler qu'un chat adulte sera plus posé et reconnaissant de la 2ème chance que vous lui offrirez.

 

 Ziya

Scrat 

♥♥♥

 

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !