Comment apprendre la propreté à mon chiot - Les erreurs a ne pas commettre ?

Nombreux sont les propriétaires qui se plaignent de ne pas avoir un chiot propre à la maison et il y a plusieurs raisons à cela. La propreté du chiot est le premier apprentissage que vous devez apprendre à votre petite boule de poils. Mais malheureusement peu de personnes savent vraiment s’appuyer sur les instincts naturels de leurs chiots, la plupart d’entre eux crient, hurlent et grondent parfois physiquement les accidents. L’intimidation n’a jamais rien résolu, au contraire elle aggrave la relation. Dites vous bien qu’une simple petite erreur de votre part peut nuire grandement et de manière permanente à l’apprentissage. Alors pour vous aider, je vais dans cet article d'abord vous citer les erreurs courantes à absolument éviter, puis vous donnez 10 conseils pour apprendre a votre chiot a etre propre tout en tissant un lien de confiance entre vous et votre compagnon.

 

Pourquoi mon chiot n’est pas propre ? Les erreurs à ne pas commettre

Erreur n°1 :

En cas d’accidents, certains professionnels canins… recommandent de punir le chiot en le prenant par la peau du cou et de mettre le museau dans ces excréments. Je ne peux pas croire qu’on puisse encore aujourd’hui donner ce genre de conseils. De plus ses méthodes d’approche ne fonctionnent pas et ralentissent considérablement le processus de l’apprentissage.

 

Erreur n°2 :

Punir le chiot tardivement après les faits apporte une confusion dans l’esprit du chiot car nos amis les chiens ne vivent pas dans le passé mais uniquement à l’instant présent et le chiot ne comprendra pas pourquoi le maître manifeste un comportement hostile à son égard. Même une minute après un accident est de trop.

 

Erreur n°3 :

Une autre erreur est de penser qu’il ne faut jamais nettoyer les besoins devant son chiot par peur qu’il reproduise ces accidents pour attirer l’attention du maître. Cela est un vieux mythe qui a était entretenu par de nombreux éducateurs canins… Par contre quand vous nettoyez les besoins devant votre chiot prenez garde a ce que la serpillere qui se deplace ne soit pas pour votre chiot une invitation au jeu. Si votre chiot réagit a cette stimulation alors dans ce cas mettez votre chiot dans une piece sécurisé (sans fil electrique apparents) et nettoyez.

 

Erreur n°4 : 

Après un accident, emmener le chiot dans son coin toilette en lui faisant comprendre de manière punitive qu’il doit se libérer à cet endroit. Encore une fois votre petite boule de poils ne comprendra pas pourquoi vous agissez ainsi.

 

Erreur n°5 :

Surprendre son chiot en lui jetant sans scrupules un objet… pour qu’il cesse de se soulager sur le sol de la maison. Cette méthode est dévastatrice car votre chiot commencera à cacher ses excréments de plusieurs façons. Pire il essayera de se retenir par peur ce qui peut engendrer des gros problèmes de santé.

 

Erreur n°6 :

Ne pas utiliser une zone de confinement est l’erreur commise par un grand nombre de propriétaires. Vous devez établir une zone de vie pour votre chiot et de préférence confinée pour l’empêcher de faire ses besoins dans un autre endroit de la maison, c’est la clé d’un apprentissage réussi.

 

Erreur n°7 :

Considérer les accidents du chiot comme un manque d’autorité de votre part. Croire à cette fausse idée reçue est comme corriger un bébé humain qui vient de déféquer dans sa couche parce qu’il ne vous respecte pas.

 

Erreur n°8 :

Ne pas établir un coin toilette pour votre chiot. Pour un résultat optimal, vous devez déterminer un endroit extérieur pas trop loin de chez vous pour qu’il fasse ses besoins.

 

Erreur n°9 :

Ne pas respecter le timing. Vous devez reconnaître les moments clefs pour l’emmener faire ses besoins dehors.

 

Erreur n°10 :

Utiliser un vieux chien déjà propre pour enseigner au chiot les bons réflexes de la propreté. Je ne vous dis pas combien de fois j’ai entendu cette stupidité.

L’apprentissage de la propreté doit être agréable pour votre chiot. Si dans un moment ou un autre, vous vous trouvez fâché avec lui, alors remettez vous en question.

 

Comment apprendre la propreté à un chiot : la méthode

Dites vous bien que n’importe qui peut apprendre la propreté à un chiot, il suffit juste d’avoir les bonnes connaissancesil existe une méthode simple, positive et censée qui permet d'apprendre a son chiot a etre propre sans le punir ni meme lever la main sur lui. En mettant en place un apprentissage de la propreté basé sur le renforcement positif, vous n’allez plus commettre les erreurs de la plupart des maîtres, mais initier les bons réflexes naturels à votre chiot. Et je vais vous montrer comment.

 

Tout d'abord il faut connaitre la fréquence des besoins du chiot. Celle-ci dépend de deux choses :

1) l’âge du chiot

Un chiot âgé de 6 à 10 semaines à un mauvais contrôle de sa vessie et de son intestin. Il peut se contenir environ 1 heure pas plus, d’où la visite toutes les heures à l’extérieur pour se soulager. Lorsque le chiot atteint ces 3 mois, il pourra se retenir pendant presque 3 heures, attention ce n’est pas précis. Et lorsqu’il atteint l’âge adulte, il pourra se retenir pendant 8 à 10 heures. Dix heures est le maximum pour la plupart des chiens, ne vous attendez pas mieux que cela.

 

2) la fréquence et la quantité de nourriture et d’eau

Quand un chiot vient juste de manger ou boire de l’eau, il aura inévitablement besoin de faire ses besoins dans les minutes qui suivent. À vous de répondre le plus rapidement possible à sa demande. Encore une fois, apprendre la propreté à un chiot n’a rien de compliqué. Si vous tentez de punir votre boule de poils parce qu’il a éliminé sur le sol de votre maison, vous allez briser le lien de confiance entre vous et votre chiot.

 

Voici maintenant 6 conseils pour apprendre la propreté à son chiot

Il y a 6 conseils que vous devez absolument connaître pour apprendre la propreté à son chiot. L’apprentissage de la propreté du chiot n’est pas difficile à mettre en place. Il faut tout simplement s’investir et être persévérant. Je vous rassure, le résultat final vaut très largement les efforts consentis !

 

Conseil n°1 : apprendre a son chiot "le coin toilette"

Tous les chiots ont un contrôle très limité de leurs vessies. Jusqu'à l'âge de 5 mois environ, votre chiot urinera très souvent dans votre habitat (Ex : au réveil d'une sieste ou de la nuit, dans la demi-heure qui la fin des repas et environ toutes les deux heures pendant le reste de la journée). Il faut donc que vous l'emmeniez dehors entre Six et sept fois par jour, toujours au même endroit pour que ces réflexes, conditionnés par association d'odeurs, lui permettent de se soulager régulièrement. Si vous voulez que l'apprentissage de la propreté soit acquis très vite par votre chiot alors il faut le sortir aux moments propices (apres le/les repas, au sortir de la sieste, en sortant de la nuit...) rester à l'extérieur le temps qu'il faut pour qu'il fasse ses besoins et surtout le féliciter, presque de manière abusive, lorsqu'il s'exécute ex : « c'est bien, bon chien » en le caressant.

 

Conseil n°2 : apprendre a son chiot "le coin toilette dans la maison"

Si vous êtes absent :
Lui faire un « coin toilette » dans votre maison pour qu'il puisse faire ces besoins. Ce coin là sera sont marquage même pendant votre absence. Dans votre domicile, il faut que vous délimitez une zone pour les besoins de votre chiot.
On va ensemble utiliser la technique du papier journal ! Installez de préférence prêt de la porte de sortie de votre domicile plusieurs papiers journaux emplilés, ça sera son « coin toilette dans la maison ». Il ira naturellement faire ces besoins à cet endroit, attiré par sa propre odeur. Votre chiot ira se soulager dessus, au lieu d'aller n'importe où dans la maison, ce qui vous épargnera du nettoyage. C'est pourquoi quand vous remplacerez les feuilles de papiers, prenez bien soin d'en laisser une encore humide sur le dessus.

Même les chiens adultes peuvent apprendre la propreté. Si vous rencontrez des problèmes de malpropreté avec un chien adulte, alors il faudra tout reprendre depuis le début et appliquer les mêmes techniques de bases que celles dédiées aux chiots.

 

Conseil n°3

Si votre chiot urine au sol, en dehors du papier journal, prenez le délicatement sans violence et ramenez-le dans son « coin toilette », sans crier trop fort. Evitez les erreurs que nous avons detaillés ci dessus comme le taper ou le gronder en criant ( stressé, il continuerait à uriner de peur).
Important, Ne jamais nettoyer avec un produit javelisé, c'est une odeur qui les attire et qui motiverai votre chien a refaire ses besoins a cet endroit précis.
 

Conseil n°4

Les chiots aiment dormir dans des endroits propres. Sachez qu’un chiot n’ira jamais dormir dans un endroit qui est souillé de déjections comme nous les humains. C’est pour cette raison qu’il faut delimiter des endroits bien précis, le coin dodo, le coin toilette et le coin des repas.

 

Conseil n°5

La routine permettra à votre chiot d’apprendre plus rapidement. Rappelez vous, nous avons vu un peu plus haut dans cet article que les chiots faisaient leurs besoins dans les minutes qui suivent leurs repas, utilisez donc cet instinct pour en faire une habitude et donc en nourrissant votre chiot à des horaires fixes, et en le sortant dans la dmie heure qui suit,  vous l’aiderez à aller  faire ses besoins avec un horaire régulier. Soyez le plus discipliné possible sinon l’apprentissage de la propreté sera chaotique.

 

Conseil n°6

Soyez attentif à certaines circonstances. Un déménagement de domicile, un changement d’alimentation, l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille…toutes ses circonstances peuvent rendre l’apprentissage de la propreté difficile.

 

En conclusion

Restez ZEN, bienveillant, patient, persévérant et encourageant. Plusieurs jours d’effort de votre part se traduiront par toute une vie de sols propre et une belle relation avec votre compagnon à 4 pattes.

 

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !