Le territoire des chats

 

Nos chats vivent dans une maison dont les pièces ont été aménagées en chatteries collectives, meublées d'une floppée d'accessoires : corbeilles, bacs recouverts de linges, hamacs de radiateur, arbres à chats, griffoirs, étagères... Nos protégés ont l'embarras du choix pour s'installer le temps d'une sieste ou pour se défouler.

Ces conditions d'hébergement visent à leur apporter un maximum de confort, dans un environnement aussi proche que possible de celui d'un foyer. Mais le confort matériel ne fait pas tout et c'est avant tout de relations avec les humains que nos protégés manquent le plus. Car certains de nos minous passent de longs mois, parfois même plusieurs années au refuge avant de retrouver une famille...
 

Les recoins sont très prisés par nos pensionnaires les plus choqués de se retrouver au refuge, les plus angoissés par la promiscuité, ou les plus perturbés par la surpopulation dans les chatteries : ils leur permettent de se réfugier à l'abri des regards. Ce fut le cas de Clio, par exemple, qui pendant tout son séjour au refuge a passé les hivers tapie au fond d'un arbre à chat et les étés recroquevillée entre 2 planches de sa volière.

 

Les chatteries du refuge SPA de Lyon-Marennes

4 de nos 5 chatteries sont prolongées par une volière extérieure, lieu privilégié
pour les bains de soleil. Les minous y accèdent librement en passant par des chatières.

Volière extérieure de la grande chatterie au refuge SPA de Lyon Marennes

L'hébergement en chatterie permet aux adoptants de voir évoluer "librement" leur futur compagnon et de percevoir un peu son tempérament : un bon départ pour une adoption réussie...

 

  
     Pendant que certains jouent à "chat perché"... d'autres jouent à "chat rangé" !

 


 

Suite de la...

 

>> Découvrez le domaine des chiens
>> Découvrez le secteur vétérinaire
>> Qui sommes-nous ?
>> Notre équipe
>> Partagez notre éthique, nos engagements

 

 

 

Dispositif SOS

Concerne un animal, soit :

Aidez-le à prendre un nouveau départ !